Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

EVENEMENTIEL


IMAGINE VAN GOGH *****

 

                                                       Visuel%20in%20situ%20droits%20reserves%206.jpg
 Certes, comment ne pas imaginer Van Gogh devant sa toile, quand on voit défiler tout autour de soi des œuvres de toute éternité…
Oui, on n’a pas fini d’explorer le magnifique travail de ce peintre avant-gardiste, durant une vie si courte !                                                                            Nous en avons pour preuve, cette exposition réalisée par 2 jeunes talents, Annabelle Mauger et Julien Baron qui utilisent « la technologie au service de l’Art, en plongeant le spectateur au cœur de l’œuvre… ». sic.
Lovés au son d’une musique de Saint-Saëns, Mozart, Bach, Delibes et Satie, nous déambulons au cœur même de l’âme de Van Gogh…                         Une réussite!
--------------------------------------------------------------------
 *   Grande Halle de La Villette, 211 avenue Jean Jaurès 750019 Paris. Tous les jours de 10 h à 19 h, le samedi jusqu’à 22 h.
                                                                                            jusqu’au 10 septembre 2017
                                                                                                                                                                                                       Lydie Léa Chaize

17/08/2017
0 Poster un commentaire

" La Nuit aux Invalides " *

 

                        l'Affiche de La Nuit aux Invalides.png

 

Généralement, c’est dans la Cour d’Honneur de l’Hôtel National des Invalides que la nation rend hommage à celles et ceux qui sont tombés au champ d’honneur ou ont été victimes, encore très récemment, de la folie des hommes. Un hommage qui n’est pas sans rappeler ces magnifiques vers de Victor Hugo : « Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie ont droit qu'à leur cercueil la foule vienne et prie ».
Dans cette Cour d’honneur, vous aurez la chance d’assister à la 4ème édition d’un  spectacle éminemment grandiose, fascinant, voire émouvant, qui remonte à l’époque des gaulois en 52 avant J.C. et balaie quelques millénaires de l’Histoire de France. « L’Hôtel  des Invalides est un chemin de civilisation extraordinaire……… une leçon d’humilité….. c’est un hommage aux soldats…… Merci à la Grèce et à Rome, à Athènes et à Mars, à Arès et Minerve qui vous accueillent » nous dit en substance Bruno  Seillier**, le créateur de ce Son et Lumière de qualité qui nous replonge dans la Grande Histoire.
Cinquante minutes pour évoquer quelques grandes heures de l’histoire d’un pays où, notamment 3 grands hommes ont laissé une empreinte indélébile: Louis XIV  qui fit construire cette magnifique bâtisse pour y abriter et soigner  les blessés de guerre, Napoléon dont le corps repose dans le majestueux tombeau, sous le dôme des Invalides et Charles de Gaulle créateur, entre autres, de l’Ordre de la Libération.
Sur une illustration sonore, puisée dans le répertoire classique, ces cinquante minutes époustouflantes retracent - en images et en trois dimensions - un passé plus ou moins glorieux, tour à tour désenchanté, douloureux, enthousiaste, sur les pierres   de cette cour animées par des procédés de haute technicité parfaitement maîtrisés.   Les Invalides nous sont contées par 4 comédiens: André Dussollier au timbre de voix sensuel, Jean Piat à la voix captivante et reconnaissable entre toutes, Céline Duhamel une contralto talentueuse et Jacques Roehrich qui prête sa voix au temps destructeur, selon le mythe de Chronos.           
                                              vue d'ensemble ( invalides 2016).jpg
Vous l’aurez compris, ici tout  concourt à donner à ce spectacle vivant un ton particulièrement exceptionnel, parce qu’il fait appel à ce qu’il y a de plus  profond en nous, la mémoire collective, la sensibilité émotionnelle, contenue ou non, le besoin d’apprendre pour essayer de comprendre et le besoin de connaître le passé pour construire l’avenir.                                  
Instants uniques, instants magiques qui se terminent par ce souhait exprimé par André Malraux à l’Assemblée Nationale le 14 décembre 1961 :                                               « Puissions-nous faire que tous les enfants de France comprennent un jour que ces pierres encore vivantes leur appartiennent à condition de les aimer ».
 ----------------------------------------------------------------------------------
 *  Esplanade des Invalides 75007 Paris/ www.lanuitauxinvalides.fr                                                                                                                                                                                 Tous les soirs, sauf le dimanche. En français tous les jours sauf, le lundi et le jeudi en anglais.                                                                                                                           Séance à 22 h 30 (dès la nuit tombée).
                                                                       jusqu’au 27 août 2016
 ** www.amaclio.com (Bruno Seillier Création).                                                                                                                                                                                                                   Et, dans la célèbre Cour du Palais des Papes: « Les Luminessences d’Avignon » du 10 août au 2 octobre 2016.

 

                                                                                       

                                                                                                                                                                                                                                                                                      Lydie-Léa Chaize

 

                                                                                                                       

 

 

 


30/06/2016
0 Poster un commentaire

" PHARES " *

Au printemps dernier, dans la rubrique « Agenda des Expositions d’Arts », je vous ai parlé de Milène Guermont. Une artiste plasticienne talentueuse, hors normes !...tant elle maîtrisait son matériau privilégié, le béton. Son exposition intitulée «  Les Cristaux », riche de beauté et d’enseignements, s’inscrivait tout naturellement dans le cadre du grand et magnifique Musée de Minéralogie à Paris.
           phares_concorde_MileneGuermont_26_cr_web.jpg
Concomitamment, Milène Guermont - qui est également ingénieure - présentait sur la Place de la Concorde, face à l'Obélisque, une œuvre monumentale « PHARES » que des milliers de personnes ont pu admirer, pendant 6 mois, notamment le soir à la tombée de la nuit lorsque, éclairée, elle   prenait toute son ampleur.
Aujourd’hui, sachez que « parmi 13 000 projets sur 147 pays, cette œuvre monumentale « PHARES »  a été choisie pour   être l’unique œuvre d’art sélectionnée pour la présentation du rapport final de l’Année Internationale de la Lumière ».     C'est certainement avec émotion que cette jeune artiste française parlera de son oeuvre le 3 octobre 2016, au siège de l’UNESCO. Avant le départ de PHARES vers d'autres destinations, pour l'heure, inconnues. COCORICO !            
                                                  PHARES l'oeuvre de Milene Guermont à la Concorde.jpg
                                                                       Milène Guermont   devant son œuvre
-----------------------------------------------
*  sculpturephares.com     /      www.mileneguermont.com
                                                                                                                                    Lydie-Léa Chaize
         

22/09/2016
0 Poster un commentaire

" VINCENT " *, un film de Paul Cox

*  au cinéma, sortie le 4 juin  2014.

 

Si j'inscris cette information dans la rubrique " Evènementiel ",

c'est parce que ce film est sorti en 1987 en Australie

et qu'il est enfin distribué en France.                                                                                                                                                         

 

Si vous aimez Van Gogh et sa peinture, si vous connaissez (ou pas)  ses écrits et son abondante correspondance avec son frère Théo, vous apprécierez ce film tout en finesse et en poésie. 

Les lettres de Vincent témoignent d'une vie difficile, d'un travail acharné et d'un amour sans condition pour son art. Sa flamme intérieure l'emmène constamment sur des chemins  d'investigation, notamment celle de la couleur. Vincent nous explique sa peinture et cette    correspondance nous laisse entrevoir ses angoisses, son approche sur la vie et la mort et sa profonde humanité.

 Ces lettres sont lues par le célèbre acteur britannique John Hurt. Sa voix, toute en nuance, tour à tour grave et profonde nous emporte dans le tourbillon d'un génie désespéré....

 

A NE PAS RATER


13/05/2014
0 Poster un commentaire

L'ANNEE LE NOTRE A VERSAILLES...

 

Photos versailles 030.jpg

 

S’il est un lieu à visiter en ce moment, c’est bien le fameux Château de Versailles, témoin d’un temps où tous les arts étaient concentrés pour la renommée, le bon vouloir et le désir d’un Roi, j’ai nommé Louis XIV ! Cette monarchie triomphante n’a eu de cesse de réunir les plus grands créateurs de son temps dont l’un des plus célèbres André Le Nôtre (1613-1700) jardinier, dessinateur, architecte, ingénieur et hydraulicien, paysagiste et urbaniste, inventeur Des Jardins à la Française, avant-gardiste, ami du Roi !

Pour honorer le Grand Jardinier et marquer les 400 ans de sa naissance, Versailles a voulu fêter l’évènement  tout au long de l’année 2013, en entreprenant la restauration de nombreuses œuvres architecturales des Jardins, d’une ampleur jusque-là jamais égalée et en réalisant des manifestations artistiques grandioses.

Vous flânerez à l’envie dans les méandres de 850 hectares de parcs et jardins. Là, vous découvrirez 13 bosquets ouverts et mis en eau pour l’occasion, tout aussi somptueux les uns que les autres, dont les sculptures sont généralement dédiées à la mythologie antique. Notamment, le bosquet L’Encelade dont le sujet est emprunté à l’histoire de la chute des Géants ensevelis sous les rochers du Mont Olympe, qu’ils voulurent escalader au mépris de l’interdiction de Zeus. Au centre de ce bosquet, le sculpteur a représenté un Géant crachant de l’eau, à demi englouti sous les rochers et dont l’eau jaillissante symbolise l’haleine de ce Géant luttant contre la mort. L’Encelade est entouré d’un treillage qui délimite de véritables salons extérieurs, à l’abri des regards indiscrets, où le Roi aimait à courtiser « ses proies féminines »…

 

P8030434.JPGLe Géant à demi englouti...

 

 

Visitant tous ces bosquets et bassins au son des musiques de Rameau, Lully, Charpentier,…., vous serez imprégnés de ces musiques baroques si particulières, qui ont habité les bassins et les fontaines aux courbes délicieusement voluptueuses, chantant des airs de l’époque redécouverts pour la circonstance.

En fin de journée, vous aurez la possibilité de traverser les appartements royaux, accompagnés d'une sérénade interprétée par des artistes, musiciens et danseurs de la Compagnie Baroque, sous les ors de la Galerie des Glaces reflétant un soleil couchant…

Photos versailles 015.jpg

 

A la nuit tombée, vous serez éblouis par le spectacle des bassins et bosquets, désormais mis en lumière. Et, en apothéose, Les Grandes Eaux Nocturnes du Grand Canal, long de 1 670 mètres, vous offriront un époustouflant spectacle pyrotechnique aux jets de flammes rythmés par le tempo musical et le souvenir d’une  flamboyance de mille feux d’artifices.

Photos versailles 033.jpgL'un des aspect du spectacle pyrotechnique

 

En droite ligne de cet héritage  « pharaonique », il était indispensable que notre époque fasse vivre les arts et introduise des réalisations contemporaines. C’est ainsi que le sculpteur Penone fut choisi pour exposer ses œuvres qui s’inscrivent complètement dans cette symphonie de la nature ordonnancée par l’immense Le Nôtre.

Photos versailles 001.JPGUne sculpture de l'artiste italien Penone

Le bronze (le minéral) entourant l'arbre (le végétal) 

 


Oui ! a contrario de certaines œuvres d’artistes contemporains qui ont été choisies dans les années précédentes pour être exposées à Versailles et, qui ont bien souvent défrayé la chronique, les œuvres de Penone sont un choix très judicieux de Madame Catherine Pégard, présidente de l’établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, que nous remercions ici chaleureusement.

Dans cet univers magique où nos sens sont en éveil permanent, tout concourt à perpétuer Le Grand Siècle, qui préfigurera, sur le plan culturel en général et artistique en particulier, le Siècle des Lumières, tendant vers Humanisme et Universalité.

----------------------------------------

*   Informations et billetterie :

     01 30 83 78 89  /  www.chateauversailles.spectacles.fr

*   Accès au jardin par la Cour d’honneur du Château

*   Programme 

     - - - >  jusqu’au 14 septembre 2013, de 21 h à 23 h 20,

                Les Grandes Eaux Nocturnes 

     - - - >  jusqu’au 29 septembre 2013, au Grand Trianon, une exposition raffinée,

                intitulée « Fleurs du Roi ».

     - - - >  jusqu’au 27 octobre 2013, les samedis et dimanches,

                Les Grandes Eaux Musicales

     - - - >  du 22 octobre 2013 au 24 février 2014 : «Le Nôtre en perspective »,

                une exposition consacrée à la présentation de dessins originaux, de

                documents écrits de sa main, etc…, etc…

     - - - >  jusqu’au 29 octobre 2013, les mardis de 9 h à 18 h 30, mise en

               musique des jardinset mise en eau exceptionnelle du Bassin du Miroir.

    - - - >  jusqu’au 30 octobre 2013, Versailles accueille les sculptures                 

               monumentales de Giuseppe Penone, chef de file de l’Arte Povera

               qui s’exprime très modestement, en ces termes:

               « Avoir la possibilité de faire dialoguer mon travail avec celui de Le Nôtre

               à Versailles est un grand privilège ».

 

 Le saviez-vous ? Versailles c’est, entre autres :

35 km de canalisations hydrauliques (fonte et plomb),  inchangées depuis

    le XVII ème siècle.

*  un Grand Canal de 24 hectares

*  350 000 arbres

*  55 bassins et fontaines, et plus de 600 jeux d’eau

*  une équipe de 9 fontainiers.

*  une Orangerie composée d’une galerie centrale voûtée longue de 150 mètres,

    d’une beauté et d’une pureté de lignes architecturées par Hardouin-Mansart.

 

          Le Château de Versailles a été construit en une cinquantaine d’années.

 

                                                                                                                  Juillet 2013

 

                                                                   

                                                                                  Lydie-Léa Chaize, journaliste

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


14/08/2013
0 Poster un commentaire