Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Les Voyages de Presse Culturels et Touristiques

Les voyages qui ont fait battre mon coeur


« L’Italie Eternelle à travers le prisme de ses canaux » ou « Comment voyager autrement ». (suite).

 Depuis quelques années je vous parle avec délectation de ces voyages par voies navigables, à la découverte d’une Italie à nulle autre pareille !                                       (voir les précédents articles dans la rubrique « Les Voyages de Presse Culturels et Touristiques »).                                                                                                               Après vous avoir entretenu de quelques navigations réjouissantes sur le Pô et sur quelques uns de ses canaux adjacents, aujourd’hui je reviens sur cette magnifique région, La Vénétie, dont on n’aura jamais fini d’explorer toutes ses beautés.
De Venise à Padoue, un passé historique flamboyante !                                                                                                                                                                       Atterrissant une fois encore à Venise - ville ô combien magique que, comme tous les amoureux du monde vous avez déjà visitée, - vous embarquerez sur l’un des beaux bateaux dont le très confortable dénommé « Il Burchiello », qui assure un service de ligne grand tourisme. Empruntant le Canal de la Brenta, il vous conduira, si vous le souhaitez, jusqu’à Padoue.                                                                                                                                                                                                                                  Mais avant, vous ne manquerez pas de faire une halte à Stra pour visiter la somptueuse Villa Pisani où l’abondance des œuvres d’art est stupéfiante.
                        villa-pisani-(italie 2016.jpg
                                                                                                                                                                                                                                                                        Construite en 1721, elle témoigne d’un passé riche et fastueux tant elle fut l’écrin de nombreuses rencontres entre aristocrates, monarques et chefs d’états, dont Napoléon Bonaparte qui l’acheta pour l’offrir ensuite à Eugène de Beauharnais….
N’échapperont pas à votre sagacité quelques villas paladiennes dont la plus illustre est la Villa Foscari « La Malcontenta ». Construite vers 1555 sur le bord du Canal de la Brenta par les descendants du Doge Francesco Foscari, cette demeure, je dirais presque ce Temple, est grandiose de par toute sa conception architecturale, par son superbe  portique, véritable salle de bal, qui se reflète dans les eaux du canal. Dans certaines pièces inondées de lumière, quelques fresques aux couleurs presque originelles sont inspirées de la mythologie grecque, chère au poète latin Ovide qui a  « chanté », « Les Métamorphoses ». Située dans un environnement bucolique des plus délicieux, cette villa est habitée par intermittence et, paraît-il, des fêtes somptueuses s’y déroulent encore...  
  
       
Quelques fresques sur les murs de La Malcontenta.
Sur le fleuve Le Lemene, de Concordia à Caorle en passant par Portogruaro…                                                                                                                                             Dans l’arrière-pays de l’Adriatique, suspendue entre le Moyen Âge et la Renaissance,  Portogruaro dégage un charme particulier. Flâner dans ses rues agrémentées de Palais aux façades magnifiquement décorées et découvrir son impressionnante Cathédrale Duomo di Sant’Andrea au clocher incliné, c’est se délecter  de nourritures intellectuelles vibrantes. Sans pour autant négliger les nourritures œnologiques et gastronomiques.                                                                                                                  Alors pour se sustenter, l’Italie n’est pas en reste; les vins et les spécialités abondent. Dans cette région  où le temps n’a pas de prise, une petite ou une grande halte, par exemple à « Hotel Iulia Ristorante Trattori A. Zentil » **, répondra certainement  à vos attentes !
 Duomo di Sant'Andrea Apostolo (italie 2016).jpg
                                      
Une vue du fleuve Lemene sur Duomo di Sant’Adrea
Après avoir reçu plusieurs affluents, Le Lemene se jette dans la Lagune de Caorle qui, par son histoire, est l’un des lieux les plus importants du Haut Adriatique. Notamment, parce que les premières cabanes de pêcheurs (i casoni), qui ont été construites en cannes marécageuses, peuvent être encore visitées. Elles sont un témoignage de l’architecture d’antan.
                                                                                                                                                                                                                                                           
Caorle, sur l’Adriatique Nord est surnommée "La Perle de l'Adriatique".                                                                                                                                                  C’est dire, si elle mérite le détour ! Sous un ciel clément au climat méditerranéen, chacun peut y trouver son compte : des plages à proximité, des magasins de toutes sortes, des lieux culturels de premier plan, …, …                             
                                                                                                    Le magnifique centre historique de style vénitien et la cathédrale dédiée à San Stefano
 Nous savions que l’Italie était d’une fascinante beauté par les trésors de son histoire, par toutes ses Villes d’Art mondialement réputées mais, nous ne savions pas à quel point elle offrait de nombreuses alternatives, notamment celle de contempler, de moult façons, à pied, à bicyclette, en bateau, des paysages uniques !                      Six cents kilomètres de voies navigables italiennes offrent plusieurs possibilités dont la location de bateaux de capacité variables selon les besoins, avec possibilités d’amarrage, d’appontements et d’accès aux petits ports.

                                    

                                                                                                                                                                         Les joies de la navigation, alliées aux découvertes d’une culture italienne toujours florissante, donneront un supplément d’âme aux vacanciers en  quête de beautés…                                                                                                                                                                                                                                                                   Tout au long de chaque rive d’un fleuve, que la nature est belle, reposante et accueillante, dans une symphonie de couleurs, dans des variations multiples au gré des heures. « Apprendre » la nature c’est aussi être en symbiose avec elle. Que de joies et que de réflexions enrichissantes sur ces voyages qui nous font prendre conscience, s’il en était besoin, que de telles réalisations ont été faites par les hommes et pour les hommes, qui se doivent de préserver toutes ces richesses !                                    Belles découvertes à tous, petits et grands.                                                               
-------------------------------------------------------------
Le saviez-vous ?                                                                                                                                                                                                                                                     ----------------------
*  Le Parc de la Villa Pisani a été nommé « plus beau parc d’Italie » en 2008. Mais, n’oublions pas que sa structure a été inspirée des modèles français appliqués par notre grand jardinier André Le Nôtre ! Le Labyrinthe de la Villa Pisani, plus connu sous le nom de « Labyrinthe de l’Amour », est le plus grand labyrinthe d’Europe.                Henri III de Valois, roi de France, séjourna dans la Villa Foscari « La Malcontenta ». Ce nom (en français mécontente) vient d’une légende selon laquelle « une jeune femme mariée à un des Foscari, aurait été reléguée dans ce palais, loin de la belle vie vénitienne, à cause de sa conduite peu exemplaire ». sic.                              * L'écrivain Ernest Hemingway fut hébergé à Caorle par son ami le Baron Raimundo Nanuk Franchetti lors de l'hiver 1948.
*  Le Musée de la Chaussure, dans le cadre grandiose de la Villa Foscarini à Stra, rassemble une collection impressionnante de chaussures qui rivalisent d’audace et de beauté dans la création. Y sont présentés 1500 exemplaires de luxe signés par des ateliers de mode du monde entier : Dior, Saint-Laurent, Calvin Klein, Vera Wang, …, dont la fabrication est « made in Italy ».
-------------------------------------------------------------------------
Pour toutes informations :                                                                                                                                                                                                                                    -----------------------------------                                                                                                                                                                                                                                        *  La navigation sur le Delta du Pô à Venise, Mantoue, Padoue, Ferrare                                                                                                                                                                 ---- > pour informations et locations de bateaux:  L’Union de la Navigation Interne en Italie (U.N.I.I.)                                                                                           www.unii.org  /  +39 041 92.51.19  /  unii@libero.it / secrétariat :  cellulaire--> 338 8102140                                                                                                                              *  Le tourisme à Venise : www.turismovenezia.it /  www.riviera-brenta.it                                                                                                                                                            *  Ville Card 2016 : www.rivieradelbrenta.com / 39 041 424973                                                                                                                                                                           Location d’House-boats sans permis bateau : www.charterboat.it                                                                                                                                                                 **  L’Hôtel/Restaurant : Concordia Sagittaria/Ve  - Via Roma , 90 - Centro Storico / Tel : 0421 394083.
                                                                                                                                                                                                                             octobre 2016
                                                                                                                                                                                                                             Lydie-Léa Chaize

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                       

 

 

 

 

 

 

 

 


13/10/2016
0 Poster un commentaire

" L'Italie à travers le prisme de ses canaux et, plus encore..." ou " Comment voyager autrement".

Partons à la découverte de terres italiennes dotées d’une histoire, d’un passé culturel et d'un présent touristique jubilatoires !                                                                                  De tous temps et en tous lieux les fleuves ont été source de jouissance et de richesse  pour les hommes qui ont su en exploiter tous les bienfaits.                                                   Le Pô et sa plaine, de même que l’Arno entre autres, n’échappent pas à la règle.  

                                                                                                                                    Venise                                    

                                                                      

                       

                                                                                                            

                                                                        

                                                                                                  Sur le Grand Canal, des journalistes en plein boulot ! 

 

 

Alors, à bord d’un bateau, embarquement immédiat !
Venise a longtemps fasciné les amoureux et, si vous-même avez succombé aux charmes ô combien célèbres de cette ville magique, n’hésitez pas à prendre le temps de dépasser la lagune pour emprunter une multitude de canaux adjacents au Pô, à l’Adige et à l’Arno, grands fleuves italiens.                                                                   Six cents kilomètres de voies navigables vous permettront de louer un bateau avec possibilités d’amarrage, d’appontements et d’accès aux petits ports. Outre les joies de la navigation, les inconditionnels de la Culture se délecteront d’univers variés et insoupçonnés. Insoupçonnés, parce que tout au long du trajet  que vous aurez choisi d'emprunter, vous ferez escale pour visiter les nombreuses villas, situées à l’abri des regards, pour la plupart construites au XVIème et au XVIIème siècles. Villas devenues célèbres par le nom des architectes ou des seigneurs vénitiens qui en avaient fait fréquemment leurs résidences secondaires.                                                                           Cela n’est pas  « L’embarquement pour Cythère »  (le célèbre tableau de Watteau qui révèle des personnages en quête d’amours galantes) mais, un embarquement pour tout un chacun, simplement en quête de beautés…          
Les amoureux de la nature seront enchantés par la flore et la faune, riches d’espèces de toutes sortes. Tout au long de chaque rive, que la nature est belle, reposante, accueillante, dans une symphonie de couleurs fluctuantes au gré des heures !                                                                                                                                                    Quand vous mettrez pied à terre, vous irez  à la découverte de quelques villas parmi une vingtaine d’autres, de la Vénétie.
Par exemple, dans le petit village « La Fratta Polésine » qui s’enorgueillit de la majestueuse villa « La Badoera », vous vous approcherez à pas lent, comme pour vous délecter à l’avance d’aller à la rencontre de cette demeure quasi seigneuriale, construite vers 1555 par le célèbre architecte de l’époque, Palladio. Ce nom Badoera vient de Badoer, descendant d’une des plus anciennes familles de la noblesse vénitienne. Les colonnes doriques et l’imposant escalier conduisent aux fresques singulières qui témoignent de l’alliance des 2 grandes familles, les Badoer et les Loredan.                 
                                                                                              La Badoera                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            
Pas très loin de là, vous serez transporté au XVIIème siècle dans la villa Matteotti où est né et a vécu  Giacomo Matteotti, le célèbre homme politique, Secrétaire Général du Parti Socialiste Italien qui fut assassiné  par les fascistes en 1924. Cette villa sera bientôt un Centre d’Etudes et un Musée consacré à ce martyr.                          L’apothéose de ces quelques visites est la Villa Foscari « La Malcontenta », construite  également vers 1555 sur le bord du Canal de la Brenta par les descendants du Doge Francesco Foscari. Cette demeure, je dirais presque ce Temple, est grandiose par toute sa conception architecturale, par son superbe  portique, véritable salle de bal, qui se reflète dans les eaux du canal. Dans certaines pièces inondées de lumière, quelques fresques aux couleurs presque originelles sont inspirées de la mythologie grecque, chère au poète latin Ovide qui a  « chanté », « Les Métamorphoses ». Située dans un environnement bucolique des plus délicieux, cette villa est habitée par intermittence et, paraît-il, des fêtes somptueuses y sont organisées…

                                                                                                                     

 

                                                                                                                     Quelques fresques dans La Malcontenta. 

 

Au cours de vos périples, faites un saut dans cette charmante petite ville, Rovigo, très riche d’un passé médiéval, notamment d’une curiosité qui n’est pas propre qu’à La Tour de Pise, celle des Tours penchées: la «Torre Donà » et la «Torre Mozza ». Là aussi, édifié par les vénitiens à la fin du XVIème siècle, le curieux Temple de la Beata Vergine del Soccorso, communément appellé « La Rotonde », ne vous aura pas échappé par son architecture octogonale.
                                                                             La Rotonde à Rovigo  

                                                                                     

                                       

 Flâner dans les rues de Rovigo, c’est humer l’air du temps passé, présent à chaque détour du chemin…D’un chemin qui conduit, depuis quelques années à la modernité, celle d’un nœud routier et ferroviaire entre Ferrare et Padoue.  

 

Pour continuer vos vacances de rêves, n’oubliez pas de vous offrir un survol en hélicoptère de ce fameux Delta du Pô, somptueux, grandiose, sublime d’où vous aurez un aperçu des rizières, des cultures de céréales de toutes sortes, de ces parcelles de terres cultivées, impeccablement dessinées, qui témoignent du magnifique travail, voire du labeur des hommes dont on parle trop peu !

                                                                             

                                                                                             

 

                                                                                                              Une vue aérienne du delta du Pô

                                                  

Dans un registre différent, le Canal de la Brenta peut vous conduire vers Padoue, cette magnifique Ville d’Art vénitienne ! Là, vous flânerez tout à loisir sur  la place principale, riche d’un passé historique flamboyant.

 

 

                                                                                        la place Prato delle valle.png

 

                                                                                                                      La place Pratto della Valle

  

 

 

Par ailleurs, si vous voulez visiter la Toscane, vous ne manquerez pas Pise, avec     sa célèbre tour penchée. Et, vous ne manquerez pas  La Fête des Lumières qui se tient traditionnellement le 16 juin : « La Luminara di San Ranieri » en hommage à Ranieri, Saint Patron de Pise et jeune moine à la vie exemplaire. Vous assisterez à un splendide spectacle Son et Lumières sur l’Arno dont les quais sont illuminés par une multitude de bougies sur des supports en bois suspendus, de bougies flottantes et des  banderoles bariolées. Ambiance festive, non dénuée d’une certaine communion entre les êtres….Un beau moment.
L’histoire de la navigation italienne et des voies navigables du XIIème siècle à nos jours est d’autant plus passionnante qu’elle est complexe. J’en veux pour preuve l’histoire du Canal de Navicelli  qui a connu ses heures de gloire entre le XVIème et le XVIIème siècles par les échanges commerciaux de la région. Cependant que, depuis une dizaine d’années ce canal prospère, la navigation de plaisance se développe et il est devenu l’un des pôles les plus importants du nautisme et de la construction navale mondiale.

 

A l’embouchure de l’Arno, dans la Marina de Pise, vous pourrez louer une embarcation et flâner au fil de l’eau, découvrant sur les rives, de-ci de-là quelques  bâtisses historiques, quelques vestiges du fond des âges…
Pas très loin de cette ville réputée,  vous ne résisterez pas à la tentation de visiter     Le Parc Migliarino San Rossore Massaciuccoli, riche d’une faune diverse et variée : oiseaux, canards sauvages, sangliers,…Ce domaine immense peut être visité toute l’année avec des guides qualifiés, que ce soit à  pied, à vélo, à cheval ou en calèche !      Dans un petit village environnant, dénommé « Torre del Lago »,  a vécu le célèbre compositeur Giacomo Puccini. C’est en son hommage qu’a lieu ici chaque année, en juin et juillet, le Festival Puccini, que vous ne manquerez sûrement pas si  vous êtes amateur d’Opéras !                                                                                                                      Enfin et quel que soit votre choix de vacances en Italie, sachez que de mai à septembre, dans une ultime apothéose, vous pourrez également naviguer sur l’Arno pour vous rendre dans la ville la plus mythique qui soit : Florence ! Et, vous passerez sous le fameux Ponte Vecchio, là où une halte s’impose parce que les galeries marchandes vous proposeront ce qu’elles ont de plus beau…et, à deux pas de là, vous déambulerez avec gourmandise dans la fameuse Galerie des Offices, si vous êtes particulièrement féru d’Art Sacré !
Nous savions que l’Italie était d’une fascinante beauté par les trésors de son histoire, par toutes ses Villes d’Art mondialement réputées mais, nous ne savions pas    à quel point elle offrait de nombreuses alternatives notamment celle « d’apprendre la nature » et de contempler de moult façons, à pied, à bicyclette, en bateau, des paysages uniques ! Aussi tous les qualificatifs que nous pourrions utiliser pour décrire de telles réalisations faites par les hommes et pour les hommes, seraient en deçà           de la lettre.                                                                                                                                                                                                                                                                        Avant, pendant ou après…ces nourritures visuelles, voire intellectuelles, si vous aimez les nourritures gustatives, n’hésitez à découvrir la cuisine italienne du chef Maurizio Crepaldi. Dans son restaurant en Polésine, il vous régalera des belles prises du pêcheur passionné qu’il est. Il vous en révèlera peut-être quelques secrets et, si vous êtes sympa…, il vous parlera du repas qu’il a préparé au Vatican, il y a quelques années …                                            
Belles vacances à tous, petits et grands !
-----------------------------------------------------------
Pour tout savoir sur :
*   La navigation sur le Delta du Pô à Venise, Mantoue, Ferrare, Padoue, …                                                                                                                                                         ---- > pour informations et locations de bateaux:                                                                                                                                                                                                       L’Union de la Navigation Interne en Italie (U.N.I.I.) / www.unii.org  / +39 041 92.51.19  /  unii@libero.it  /  secrétariat :  cellulaire--> 338 8102140                                                  *   Les croisières touristiques à bord d’un navire: www.deltatour.it  /  049/8700232                                                                                                                                            *   Le tourisme dans le Delta du Pô :  www.deltapocard.it   /  +39 0426 337824  /  info@deltapocard.it                                                                                                                  *   Le tourisme à Venise : www.veneto.to / +39 041 2795456  /  promointegrata@regione.veneto.it                                                                                                                    *   www.pise.fr                                                                                                                                                                                                                                                                 *   www.florence-tourisme.com                                                                                                                                                                                                                                      *   www.parcosanmorossore.org                                                                                                                                                                                                                                  *  www.puccinifestival.it                                                                                                                                                                                                                                                  *   Le restaurant au bord de l’eau : « Il Bilancione » 17, Via Bacucco 45012 Ariano nel polesine (RO)  /  tél --->  333 1798064.
 ------------------------------------------------------------------
Le saviez-vous ?

 

 *  Venise est inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité                                                                                                                                                                                         *  Henri III de Valois, roi de France, séjourna dans la Villa Foscari  «La Malcontenta ». Ce nom (en français mécontente) vient d’une légende selon laquelle « une jeune femme mariée à un des Foscari, aurait été reléguée dans ce palais, loin de la belle vie vénitienne, à cause de sa conduite peu exemplaire ». sic.                                                                *   Parmi les nombreuses villas de la Vénétie, il faut noter la villa « Almerico Capra » construite également par le prolifique architecte Andrea Palladio, qui a servi de mise en scène au célèbre cinéaste Joseph Losey dans son Film-Opéra sorti en 1979 « Don Giovanni » de Wolfgang Amadeus Mozart.
                                                                                                                                                                                                                                           décembre 2015
                                                                                                                                                                                                                                                                                          

                                                    

 

 


07/12/2015
0 Poster un commentaire

" Le Mudo Musée de Beauvais " *

 

 Nous avions découvert il y a quelques temps  le spectacle Sons et Lumières de la Cathédrale de Beauvais, où 2000 ans d’Histoire nous sont contés chaque année,  mais ce fameux musée était fermé pour faire peau neuve et quelle peau !
Situé dans l’Ancien Palais Episcopal qui fut  édifié au XII ème siècle et reconstruit  par la suite dans un esprit Renaissance, on peut dire que le Musée de l’Oise à Beauvais, rebaptisé LE MUDO, a fait encore l’objet d’une nouvelle naissance….Deux ans de travaux ont été nécessaires pour assainir, rénover, restaurer, embellir et moderniser ce vaste ensemble, sur le plan architectural et muséographique de premier plan.                                                                                                                                                                    
Désormais s’impose un voyage au cœur d’un des temples de la Culture beauvaisienne.
A l’entrée, flanqué de ses deux tours,  le musée vous accueille  magistralement et vous offre d’emblée une vision  raffinée  d’un jardin à la française.                   
                                                                                                 Beauvais_Musee_Oise_1.jpg
Puis, vous grimperez allègrement (ou pas, puisqu’il y a un ascenseur tout neuf !) au 1er étage, pour découvrir la collection du XIX ème siècle - si riche en mouvements artistiques de toutes sortes - qui rassemble des peintures, sculptures, dessins et toiles d’artistes de renoms.Vous pourrez admirer à l’envie des œuvres - provenant de legs et de donations -  de Camille Corot, Thomas Couture, Maurice Denis, Jean-Auguste Ingres, Alfred Sisley… Vous vous arrêterez notamment, devant 2 toiles traitées sur le même thème « La Vasque de  la Villa Médicis à Rome » : l’une, peinte par Camille Corot vers1825 et l’autre, peinte par Maurice Denis en 1928. Deux perceptions et deux traités différents à deux époques différentes : magnifique et impressionnant !                                                                                                                 
                                                                              csm_COUTURE_Inv_77_448_e0f78c0192.jpg
Vous ne pourrez pas manquer l’immense toile de 45 m2 de Thomas Couture « L’Enrôlement des volontaires de 1792 » représentant « opportunément » des figures révolutionnaires mais que l’auteur n’a pu « rectifier » après le coup d’état de Napoléon III !...                        
L’Art religieux de ce siècle n’est pas en reste, puisqu’il figure en bonne place avec des sculptures et des peintures dont l’Etude de la Vierge par Jean-Auguste Ingres.
                                                                                                                 315f006f691ef2e689125614ea22cc61-1422005495.jpg
                       Une petite toile peinte à l’huile sur papier marouflé, une Vierge d’un ailleurs qui n’est pas sans rappeler la douceur du trait des Madones de Raphaël.
 Jusqu’au 15 juin 2015, ne manquez pas dans les Tours du Châtelet et dans l’aile XVIIIème,  l’exposition temporaire « Les Eclats de l’Ombre » des oeuvres d’Amédée de La Patellière, peintre talentueux  trop longtemps méconnu, peut-être précisément parce qu’il est le peintre de l’entre-deux-guerres…Probablement traumatisé par la guerre, il refuse de peintre l’horreur ; seulement quelques aquarelles et dessins témoignent de « Trois soldats attablés sous un arbre », d’un combattant à l’affût dans les tranchées ou de quelques arbres mutilés de-ci de-là. Il s’attachera plutôt à peindre des scènes de la vie quotidienne: « Le repas des paysans-Vallet », "Le Concert Champêtre", « Les Baigneuses à Bandol »….                                                    
                                                                                                            La_Patelliere.jpg
Les toiles d’Amédée de La Patellière sont empreintes de réalisme et de lyrisme, voire d’un certain onirisme, preuve d’un état mélancolique lié à l’enfance ; une enfance dont on ne guérit jamais, semble-t-il….Des ocres aux rouges en passant par des bruns, vous verrez des toiles, pensées, construites et structurées de toute beauté.  Ce qui justifie, s’il en était besoin, cette phrase retrouvée dans les notes de l’artiste : « Il me faut du mystère, du tragique, des oppositions, des éclats !... La Magie !  Peindre l’angoisse vers le beau ».
Le MUDO est étonnant aussi par sa modernité puisque le Numérique, témoin de son temps, s’inscrit dans différents espaces, pour le bonheur des jeunes et…..des moins jeunes. « Les visiteurs sont invités à interagir sur une table tactile placée en milieu  de parcours. De manière didactique, ludique et intuitive, trois applications apportent un  autre éclairage sur les oeuvres exposées. Par leur interface innovante, la table tactile et le système de visioguidage proposent un véritable parcours de visite sur mesure ».sic.
                                                                                     SandisonAhorizontalW.jpg
Et, en apothéose et jusqu’au 30 septembre 2015, n’oubliez surtout pas le dernier étage où, dans l’immense charpente de 15 mètres de hauteur, vous serez stupéfait(e) devant l’œuvre impressionnante « AXIS MUNDI » de l’artiste plasticien d’origine britannique Charles Sandison. Une œuvre numérique d’envergure qui a nécessité une installation composée de16 ordinateurs et de 16 vidéo projecteurs en réseau. « L’oeuvre de commande porte un regard inédit sur cet espace emblématique, réinventant l’arbre universel unissant ciel et terre,……, passé et présent ». sic.                                                                                                                                                                                                      Ayant fait l’inventaire des œuvres du musée et des écrits, notamment « Fortunes et Adversités » de Jehan Régnier, poète français emprisonné en 1432 dans la Tour Beauvisage du Palais, Sandison fait naviguer les mots sur la charpente dans une sorte d’espace labyrinthique, nous embarquant dans un autre monde, dans une autre dimension, celle qui fait la force de cette œuvre éphémère…
----------------------------------------------------
*  MUDO-Musée de l’Oise, 1 rue du Musée 60 000 Beauvais.                           
    Entrée gratuite.                                                                                                                                                                                                                                                                   
    Ouverture du musée: tous les jours de 11 h à 18 h sauf le mardi et certains jours fériés. Expositions temporaires, conférences et animations.                          
    Renseignements et Réservations : 03 44 10 40 50 / www.mudo.oise.fr                                          
                                                                                                                                                                                                                               avril 2015                                                                                                                                                                                                                      Lydie-Léa Chaize
                                                                                                           
                                                          
                                                                                                                                                                               
                                                                             
                                                                                                                                                                                                                   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                       
 
 
                                                                              
 
 
 
                                                                                                  
                

 

 

 

 

 

 


07/04/2015
0 Poster un commentaire

A la découverte de La Polésine, terre italienne dotée…

 

 ... d’une histoire, d’un passé culturel et d’un présent  touristique jubilatoires !

 

De tous temps, les fleuves ont été source de jouissance et de richesse  pour les hommes qui ont su en exploiter tous leurs bienfaits.

Le Pô et sa plaine n’échappent pas à la règle et plus encore…

  

                                                                                    

                                                                   Venise: sur le Grand Canal, des journalistes en plein boulot  ! 

 

 

 

Alors, à bord d’un bateau, embarquement immédiat !

Venise a longtemps fasciné les amoureux et, si vous-même avez succombé aux charmes ô combien célèbres de cette ville magique, n’hésitez pas à prendre le temps de dépasser la lagune pour emprunter une multitude de canaux adjacents au Pô et à l’Adige, les 2 plus grands fleuves italiens.

Six cents kilomètres de voies navigables vous permettront de louer un bateau avec possibilités d’amarrage, d’appontements et d’accès aux petits ports.  

Les amoureux de la nature seront enchantés par la flore et la faune, riches d’espèces de toutes sortes. Les inconditionnels de la Culture se délecteront d’univers multiples et insoupçonnés. Insoupçonnés parce que tout au long du trajet que vous aurez choisi d'emprunter, vous ferez escale pour visiter les nombreuses villas, situées à l’abri des regards, pour la plupart construites au XVI ème et XVII ème siècles et devenues célèbres par le nom des architectes ou des seigneurs vénitiens qui en avaient fait fréquemment leurs résidences secondaires.

 

                                                                  

 

Ca n’est pas  « L’embarquement pour Cythère »  (le célèbre tableau de Watteau qui révèle des personnages en quête d’amours galantes) mais, un embarquement pour tout un chacun, simplement en quête de beautés…

Tout au long de chaque rive, que la nature est belle, reposante, accueillante, dans une symphonie de couleurs fluctuantes au gré des heures !

Cependant, il nous faut quitter le bateau pour aller à la découverte de quelques villas parmi une vingtaine d’autres, de la Vénétie.

 Dans le petit village « La Fratta Polésine » qui s’ennorgueillit de la majestueuse villa « La Badoera » vous vous approcherez à pas lent, comme pour vous délecter à l’avance d’aller à la rencontre de cette demeure quasi seigneuriale, construite vers 1555 par le célèbre architecte de l’époque, Palladio. Ce nom Badoera vient de Badoer, descendant d’une des plus anciennes familles de la noblesse vénitienne. Les colonnes doriques et l’imposant escalier conduisent aux fresques singulières

qui témoignent de l’alliance des 2 grandes familles Badoer et Loredan.

 

                                                                             " La Badoera "

 

Pas très loin de là, vous serez transporté au XVII ème siècle dans la villa Matteotti où est né et a vécu  Giacomo Matteotti, le célèbre homme politique, secrétaire général du parti socialiste italien qui fut assassiné  par les fascistes en 1924. Cette villa sera bientôt un Centre d’Etudes et un Musée consacré à ce martyr.

L’apothéose de ces quelques visites est la Villa Foscari « La Malcontenta », construite  également vers 1555 sur le bord du Canal de la Brenta par les descendants du Doge Francesco Foscari. Cette demeure, je dirais presque ce Temple, est grandiose par toute sa conception architecturale, par son superbe  portique, véritable salle de bal, qui se reflète dans les eaux du canal ; dans certaines pièces inondées de lumière, quelques fresques aux couleurs presque originelles sont inspirées de la mythologie grecque, chère au poète latin Ovide qui a «chanté », « Les Métamorphoses ». Située dans un environnement buccolique des plus délicieux, cette villa est habitée par intermittence et, paraît-il, des fêtes somptueuses s’y déroulent…

 

                                            

 

                                                                                      L'entrée de " La Malcontenta "

 

                                                                                  Et ses Fresques d'une des Salles.

 

 Au cours de vos périples, faites un saut dans cette charmante petite ville, Rovigo, très riche d’un passé médiéval, notamment d’une curiosité qui n’est pas propre qu’à La Tour de Pise, celle des Tours penchées: la« Tour Donà » et la «Torre Mozza ».

Edifié par les vénitiens à la fin du XVIème siècle, le magnifique Temple de la BeataVergine del Soccorso, communément appelé « La Rotonde », ne vous aura pas échappé par son architecture octogonale.

Flâner dans les rues de Rovigo, c’est humer l’air du temps passé qui est présent à chaque détour du chemin…D’un chemin qui conduit, depuis quelques années à la modernité, celle d’un nœud routier et ferroviaire entre Ferrare et Padoue.

      

                                                                                           " La Rotonde " à Rovigo

 

 

Après ces délices visuels voire intellectuels, si vous aimez les délices gustatifs et que vous vous adonnez au plaisir de la pêche, vous ne résisterez pas à l’envie de rencontrer Maurizio Crepaldi. Dans son restaurant, il vous régalera de ses belles prises délicieusement cuisinées par lui, vous révèlera peut-être quelques secrets du pêcheur passionné qu’il est et, si vous êtes sympa…, il vous parlera du repas qu’il a préparé au Vatican, il y a quelques années …

 

                                                                                 

                                                              Maurizio Crépaldi                                                 Accès à son restaurant

 

 Enfin, pour commencer ou bien pour terminer vos vacances de rêves, n’oubliez pas de vous offrir un survol en hélicoptère de ce fameux Delta du Pô, somptueux, grandiose, sublime d’où vous aurez un aperçu des rizières, des cultures de céréales diverses et variées, de ces parcelles de terres cultivées, impeccablement dessinées, qui témoignent du magnifique travail, voire du labeur des hommes dont on parle trop peu !

 

 

                                                                   

 

                                                                             Une vue aérienne des cultures du Delta du Pô

 

 

Nous savions que l’Italie était d’une fascinante beauté par les trésors de son histoire, par toutes ses villes d’Art mondialement réputées mais, nous ne savions pas à quel point elle offrait de nombreuses alternatives particulièrement celle « d’apprendre » la nature et de contempler à pied, à bicyclette, en bateau des paysages uniques !

Aussi tous les qualificatifs que nous pourrions utiliser pour décrire de telles réalisations faites par les hommes et pour les hommes,

seraient en-deçà de la lettre.

Belles vacances à tous, petits et grands !

-----------------------------------------------------------------------------

 

Pour tout savoir sur :

*  La navigation sur le Delta du Pô à Venise, Mantoue, Padoue, Ferrae, …

    ---- > pour informations et locations de bateaux :

    L’Union de la Navigation Interne en Italie (U.N.I.I.)

    www.unii.org  /  +39 041 92.51.19  /  unii@libero.it

    secrétariat :  cellulaire--> 338 8102140

 

*  Les croisières touristiques à bord d’un navire:

     www.deltatour.it / 049/8700232

 

*  Le tourisme dans le Delta du Pô :

    www.deltapocard.it  / +39 0426 337824  /  info@deltapocard.it 

 

*  Le tourisme à Venise : www.veneto.to / +39 041 2795456 /

    promointegrata@regione.veneto.it

 

*  Un restaurant au bord de l’eau : « Il Bilancione »,

    17, Via Bacucco 45012 Ariano nel polesine (RO),

    Tél --->  333 1798064

 ------------------------------------------------------------------

 

 Le saviez-vous ?

 

*   Venise est inscrite au Patrimoine Mondial de l’Humanité

*   Henri III de Valois, roi de France, séjourna dans la Villa Foscari « La Malcontenta ». Ce nom (en français mécontente) vient d’une légende

     selon laquelle « une jeune femme mariée à un des Foscari, aurait été reléguée dans ce palais, loin de la belle vie vénitienne, à cause de

     sa conduite peu exemplaire ». sic.

*   Parmi les nombreuses villas de la Vénétie, il faut noter la villa « Almerico Capra » construite également par le prolifique architecte Andrea

     Palladio, qui a servi de mise en scène au célèbre cinéaste Joseph Losey dans son Film-Opéra sorti en 1979 « Don Giovanni » de

     Wolfgang Amadeus Mozart.

 

                                                                                                                                                                             juin 2013

 

                                                             

                                                                                                                                                                                          Lydie-Léa Chaize

 

                                                    


03/07/2013
0 Poster un commentaire

La Côte d'Azur en fêtes ou l'invitation au voyage...*

 

Chercher un endroit où passer ses vacances n’est pas chose aisée, aussi mon invite au voyage est un rêve éveillé qui nous emmène à la rencontre de toute une palette de sensations visuelles, olfactives, auditives, tactiles, gustatives et nous transporte  au cœur de la beauté des choses.

Un grand livre d’histoires en tous genres s’offre à nous, ouvrons-le ensemble.        Je vous emmène pour un périple fou mais ô combien enrichissant et exaltant après, vous aurez tout le loisir de choisir où vous poserez vos valises.

Et, si nous commençions  notre périple par Cannes ?

Certes, à Cannes Le Festival International du Film est la manifestation la plus connue et la plus prestigieuse qui ne cesse de faire rêver tout un chacun alors, n’hésitez pas à visiter Le Palais des Festivals (1), inauguré en décembre 1982, là où tout se déroule et marchez sur les traces des grands acteurs français et américains des années 50 jusqu’à nos jours : triomphes, déboires, parfums de scandales, petits arrangements entre amis, et autres - histoires relatées dans un livre (2 )susceptible de vous captiver -.

 

                                    

                                 

Sur la terrasse du Palais des Festivals, une vue imprenable vous est offerte sur une colline surplombée de maisons aux toits vieillis par les ans et une Tour fortifiée datant du 11ème siècle, c’est l’Ile Saint-Honorat. Après une courte traversée en bateau, le temps vous semblera suspendu tant le calme règne sur cette île, où les moines cisterciens se sont retirés depuis près de deux siècles et font retraite dans l’Abbaye Notre-Dame de Lérins (3). Une hôtellerie a été créée pour recevoir des retraitants  désireux de retrouver calme et sérénité.

Je vous parlais de sensations olfactives,  alors j’engage tous les amoureux des fragances  à visiter le Musée International de la Parfumerie à Grasse (4), où un expert vous racontera toute la créativité « des nez » et la fabrication des différents nectars, de l’Egypte Ancienne à nos jours. Ici, tout est tradition et modernité. Volupté aussi  quand il s’agira de choisir, à la boutique des célèbres parfums Fragonard, un  parfum qui vous ressemble...                                                                                                         

Notons que la France a déposé sa candidature  pour que les savoir-faire liés au parfum   en pays de Grasse soient classés au Patrimoine Culturel immatériel de l’Humanité à l’UNESCO.                                                                                                                                       

A Antibes, où se déroule chaque année le célèbre festival de jazz ( voir la rubrique « Agenda des Festivals » )vous ne pouvez passer à côté du Musée Picasso (5) sans aller voir ou revoir quelques chefs d’œuvres, qu’on ne se lassera jamais de découvrir ou de redécouvrir, de ce génie du XXème siècle.                                                                                                                       

                                         

                                                                 Le Musée Picasso à Antibes

                                                            

Dans ce même musée se tient une exposition temporaire - jusqu’au 7 septembre -  de Nicolas de Staël intitulée « La figure à nu » qui présente des œuvres se situant entre l’abstraction et la figuration,  une approche picturale chère à ce peintre d’origine slave, mondialement connu. Ici, des tableaux aux aplats de couleurs, traités magnifiquement au couteau. Dans sa dernière période son pinceau a caressé… . un « Nu couché bleu », une femme alanguie, évanescente qui suggère   le combat intérieur et le questionnement de l’artiste : « Qu’ai-je peint là ? Un mort vivant, un vivant mort ? ». Vous serez également ému(e)devant son grand tableau inachevé «  Le Concert », où figure avec force un piano noir, le noir du deuil, le   noir d’une fin tragique, celle du suicide de l’artiste.                                                      

A Saint-Paul de Vence, vous vous délecterez de ce lieu magique qu’offre La Fondation Maeght (6) créée en 1964 par Aimé et Marguerite Maeght, tous deux passionnés d’Art, avec la complicité de leur ami Joan Miro. Ce fut environ 5 années de volonté et de persévérance avant de réaliser leur rêve dont Aimé Maeght avait écrit, en substance, à Joan Miro, le 29 aôut 1959 : « Oui mon cher Joan, nous réaliserons une œuvre unique au monde ». Soit environ 5 années de volonté et de persévérance.                               1964-2014, c’est cinquante ans de chefs-d’œuvre exposés de Braque,  Calder, Giacometti, Soulages, ..… ,  en passant par Chagall dont vous admirerez la composition en céramique sur la façade de l’entrée du Musée. Le cinquantenaire sera célébré tout au long de l’année en présentant sa genèse, sa naissance, son architect