Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

" Pierre le Grand " au Château de Versailles ***

                                                                     affiche pierre le Grand.docs.jpg
De tous  temps les « Grands  Hommes » ont voulu voyager pour s’enrichir du talent et de l’expérience des autres, et mettre à profit ce capital dans le but d’en faire profiter leur propre pays.                                                                                                                                                                                                      Issu de la dynastie des Romanov, Pierre le Grand n’a pas échappé à la règle. Il entreprendra un long voyage en Occident, dont la France où il séjournera du 21 avril  au 21 juin 1717.
Le fruit de cette visite, trois cents ans après, est couronné par une belle exposition au Château de Versailles, grâce à une étroite collaboration avec le célèbre Musée l’Ermitage de Saint-Pétersbourg.
  vue d'ensemble d'une salle pierrelegrand6.jpg
                                                                                                                                                                                                                                                                   Cette exposition témoigne de l’engouement du souverain pour les sciences et les techniques (plans de fortifications, instruments de mathématiques et d’astrologie,…), de son goût pour les arts décoratifs (notamment lui a été offerte, une tapisserie en laine et soie de Jean Jouvenet intitulée " La Pêche Miraculeuse de la tenture des Scènes du Nouveau Testament".
                                                                                       la tapisserie la pêche.. à versailles896668-500x367.jpg
     
Sans oublier les artistes-peintres, sculpteurs et architectes qu’il invitera à la Cour de Saint-Pétersbourg. D’ailleurs, plus d’un s’expatrieront en Russie après cette invitation, plus particulièrement Louis  Caravaque et Jean-Baptiste Alexandre Le Blond, architecte du roi.
De ces témoignages lointains sont exposés, entre autre, quelques tableaux de peintres officiels de la Cour de France : une huile sur toile, d’un format impressionnant de Louis Caravaque « La Bataille de Poltava » ; quelques œuvres de Jean-Baptiste Oudry et Jean-Marc Nattier, deux portraitistes de la Cour de France,…
Plus de 150 œuvres remarquables sont à découvrir dont la plupart proviennent des collections de l’Ermitage.
Dans une somptueuse scénographie de Nicolas Adam, cette exposition est aussi le reflet d’un souverain hors normes, ne chaussant que du 39 !... alors que sa stature atteignait plus de 2 mètres. Pour s’en rendre compte, il n’est que de voir exposé, son costume d’été, en parfait état : habit, culotte et veste, qu’il porta lors de son séjour à Paris.
                                                        vue d'ensemble d'une salle ob_2358ad_pierre-le-grand-un-tsar-a-versailles-a.jpg
Mal dégrossi, Pierre 1er ne s'embarrassera pas du protocole de la Cour de France, cependant qu’il fera forte impression sur les français dont Voltaire, qui écrira en substance : " Pierre était mécanicien, artiste, géomètre ".
Quoiqu’il en soit, Pierre le Grand dénommé Le Tsar de toutes les Russies, ce grand voyageur particulièrement inspiré par le modèle français, n’aura de cesse de faire des réformes fondamentales dans son pays.                                                                                                                                                            Et, même s’il eût « un règne très controversé, il aura créé un mythe autour de sa personne », dixit Francine-Dominique Liechtenhan, directrice de recherche au CNRS et conseillère scientifique de l’exposition. Mal connu en France, le règne du monarque fait l’objet d’une étude approfondie dans un livre, sorti récemment, qu’elle a intitulé « Pierre le Grand, le star de la Russie moderne », aux éditions Tallandier.
Pierre le Grand, souverain ambitieux et flamboyant se voyait, paraît-il, en nouvel Alexandre le Grand, alors pourquoi notre célèbre contemporain Vladimir Poutine ne rêverait-il pas d’être le nouveau Pierre le Grand ?...
Une exposition rare à ne pas rater.
--------------------------------------------------------------
*   Grand Trianon du Château de Versailles:                                                                                                                                                                              Réservations : 01 30 83 78 00 / billetterie.chateauversailles.fr
                                                                                            jusqu’au 24 septembre 2017
                                                                                                                                                         Lydie Léa Chaize


14/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres