Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

" Fantasmes de Demoiselles, femmes faites ou défaites cherchant l'âme soeur " de René de Obaldia ***

 

En fin connaisseur qui sait parler d’amour, René de Obaldia a écrit cette œuvre poétique à près de 90 ans ! C’est dire combien on peut se réjouir de le retrouver bientôt pour fêter ses 100 printemps !                                                                                                                                                                                                        Dès l’un de ses premiers succès avec la pièce « Du Vent dans les Branches de Sassafras », la plume de cet académicien mondialement connu se révèle vive, acerbe, enlevée, espiègle…
Ici, la pièce se passe dans les années soixante. Elle nous transporte dans un ailleurs où, souvent l’absurde l’emporte sur la raison. Les mots doux, tendres, ironiques, voire crus sont empreints d’une poésie dont l’auteur ne s’est jamais départi. D’ailleurs, « A 17 ans, la poésie était mon royaume », dit-il avec gourmandise ! Nous assistons à un exercice de style de la langue française que l’auteur manie avec une extrême dextérité.                                 
Alors, derrière un humour grinçant se cache la recherche de l’amour de deux secrétaires.                              
Deux personnages interprétés par Anne Marlange et Marthe Vandenberghe qui déroulent avec talent une cinquantaine d’annonces plus croustillantes les unes que les autres, savoureusement improbables…                                                                                                                                                                                                Qu’elles soient à la recherche d’un malabar, d’un homme vraiment laid, d’un homme déjà marié, d’un beau cuisinier, d’un psy ou bien d’un Bel Hidalgo, leurs fantasmes érotiques atteignent l’apothéose quand elles envisagent même un garde-chasse « Ni beau, ni laid, doté d’un membre efficace, tel l’amant de Lady Chatterley » !..     
Photo fantasmesnsmail-25.jpg            Marthe de gabinfantasmesnsmail-26.jpg

 La recherche de l’âme sœur ? Une quête difficile, toujours d’actualité… Une pièce plus que jamais inspirante de nos jours, grâce aux moyens techniques ultra rapides sur Internet, qui ont suppléé Le Chasseur Français, média incontournable des Années Soixante.                                                                                           La mise en scène de Anne Marlange est juste, tant dans les costumes que dans les décors, mis en valeur par les éclairages de Patrice, le spécialiste des lumières. Parfaitement adaptée à chacune des annonces, la musique créée et interprétée par Emmanuel Pierre est un vrai régal notamment, « Le Concerto pour clarinette de Mozart ».  es nostalgiques de cette époque y trouveront leur content et les autres ne bouderont pas leur plaisir !...
Un théâtre jubilatoire où tout concourt à passer 70 minutes de bonheur avec Anne et Marthe qu’on aimerait avoir comme amies, tant elles engendrent le contraire de la morosité ! Ces comédiennes confirmées ont des parcours complémentaires tels, qu’elles  devaient se rencontrer enfin.
 
Après des études théâtrales - Anne Marlange a reçu le prix d’interprétation féminine par François Florent pour son rôle de Livia dans « La Veuve convoitée » de Goldoni - et des études musicales, elle est tour à tour comédienne, chanteuse, metteur en scène, dans des  répertoires très éclectiques : Goldoni, Maupassant, Prévert et, Obaldia sont ses auteurs favoris.                                                                                                                                                                                             En 2008, elle crée « Pétronille », un spectacle tiré des poèmes « Innocentines »  de René de Obaldia qui a manifesté clairement son enthousiasme; c’est dire si leurs liens perdurent. Depuis, Anne est présente, chaque année, avec succès au festival d’Avignon off.
 
Quant à sa partenaire, Marthe Vandenberghe, elle a été formée au Cours Florent mais rapidement la vie l’a conduite en  Amérique Centrale et en Afrique de l’Ouest où dans le cadre de l’Alliance française, elle fut interprète et metteur en scène dans un répertoire classique avec Marivaux, Shakespeare, Hugo,…, et contemporain avec Tennessee Williams, François Ozon,…, Obaldia.                                                                                                                                                    De retour en France, elle monte la Compagnies des Ambroisies. Récemment, nous l’avons retrouvée, au festival d’Avignon Off, dans un autre registre, où elle interprétait une Sarah Bernardt étonnante de vérité dans « Sarah », la pièce de John Murell, adaptée par Eric-Emmanuel Schmitt, puis dans « Sarah ou le cri de la langouste » adaptée par Georges Wilson.
 
« Fantasmes de Demoiselles, Femmes faites ou défaites cherchant l’âme sœur » est un spectacle de qualité, léger et  rafraîchissant. A voir impérativement en cette période estivale avignonnaise !                                                                                                                                                                                                       Vous tomberez sous le charme de cette symphonie artistique jouée par ce duo de comédiennes, dont la complicité et le jeu subtil nous emportent dans le tourbillon de leurs délires fantasmatiques !...
 N.B. René de Obaldia a attribué aux compagnies l’exclusivité de l’exploitation de cette œuvre ,sous sa forme théâtrale, pour le festival Off d’Avignon 2018.       C’est dire la marque de confiance de ce prestigieux auteur.
 
----------------------------------------------------------------------
 
***  Théâtre Atelier florentin 28 rue Guillaume Puy, AVIGNON.                                                                                                                                                Réservations : 04 84 51 07 00 / www.atelierflorentin.com
 
                                                                             Tous les jours à 14 h 30 sauf les mardis.                                                                    
                                                                        du 6 au 29 juillet 2018
 
                                                                                                                                                                                      Lydie Léa Chaize
 

 

 


06/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres