Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

GASTRONOMIE (quelques lieux qui ont éveillé mes papilles !) HOTELLERIE (quelques endroits qui m'ont charmée...)


KAVIARI ***

                                                                                                           la facade de la manufacture kaviaripg.jpg
                                                                                           
 Une architecture distinguée : la façade de la Manufacture Kaviari

 

Les fondateurs de la société Kaviari se sont inspirés du mot persan Khaviar (signifiant porteur d’œufs) et en ont fait l’emblème de référence d’un caviar d’excellence.                                Mais pour vous faire saliver quelques instants, je vous propose :                                                                                                                                                                                               
Un peu d’histoire sur l’esturgeon.                                                                                                                                                                                                                                        Dans l’antiquité, chez les grecs et les romains, l’esturgeon a été longtemps un poisson de choix, consommé pour la succulence de sa chair mais ses œufs étaient préparés on ne sait trop comment. Ce n’est qu’à partir du XVII ème siècle qu’en Russie les œufs d’esturgeons ont été saumurés pour être transformés en caviar pressé. Bien plus tard, au XIX ème siècle des techniques plus élaborées de transformation des œufs d’esturgeons ont donné un caviar terriblement convoité, non seulement en Russie mais dans les Cours d’Europe, dont la France où il a été à son apogée dans les années folles.
 L’esturgeon sauvage a été remplacé par l’esturgeon d’élevage.                                                                                                                                                                                      Le caviar ayant eu un tel succès pendant de longues années, l’espèce s’est tarie par trop d’exploitation et la pêche à l’esturgeon a été réglementée à partir du 1er avril 1998 par la convention de Washington. Des quotas de pêche ont dû être établis en vue de protéger les espèces sauvages.
L’esturgeon d’élevage est désormais une qualité de plus en plus performante dans le monde et la société Kaviari quant à elle, s’attache avec vigilance à son savoir-faire.    Il n’est que de visiter sa manufacture, installée au cœur de Paris, pour comprendre la démarche de la directrice générale, Karin Nebot. Elle souhaite initier tout un chacun à la découverte d’un produit, dont elle  regrette que l’image a toujours été celle d’un produit de luxe réservé seulement aux privilégiés. « La manufacture, dit-elle, n’est ni un restaurant ni une boutique mais un lieu de vie joyeux et convivial, à l’image du caviar, simple et magique ».                                                                                                                                               Les modèles de cette femme passionnée et singulière sont évidemment son père Jacques Nebot, mais aussi le complice de celui-ci, Raphaël Bouchez qui ont acquis une notoriété dans le caviar sauvage iranien, il y a une quarantaine d’années (l’âge d’or du caviar sauvage). Depuis la loi de 2008, interdisant définitivement la pêche aux esturgeons sauvages pour en préserver les espèces, ils ont sillonné le monde et sont partis à la découverte des meilleurs éleveurs d’esturgeons.
Entrer dans cette manufacture, c’est entrer d’emblée dans le temple de l’esthétisme et du bon goût.
De part et d’autre d’un long couloir, « le parcours découverte » nous permet de pénétrer d’abord dans la boutique, une salle totalement réfrigérée, pour choisir des produits de la mer divers et variés, élaborés avec minutie. Qui du saumon fumé sauvage de La Baltique, qui du saumon d’élevage fumé à l’ancienne, etc…,  et bien sûr les fameuses petites (ou grandes !) boîtes dans lesquelles les grains de caviar sont lovés dans un papier sulfurisé, tenu par un cordon scellé (le comble du raffinement !).                                                                                               
                                                                                                                                             la machine à sertir les boîtes de caviarsans-titre.png
                                                                                                                                                                                                                                                                                                 Sur les murs de la salle de projection, des affiches anciennes, des sculptures étonnantes présentées sous forme de tableaux et, une machine à sertir les boîtes de caviar, témoin d’un beau et minutieux travail des hommes. Dans cette sorte de petit musée, nous est contée, sur un écran, l’histoire du caviar en général  et de la maison Kaviari en particulier.
le master en caviarsans-titre.png                                                                                                                                                                                                                                                                                        Prolongeant la visite, Bruno Higos, le master en caviar nous accueille avec gourmandise pour nous conter  cette nourriture terrestre à nulle autre pareille !                                         Tout doit concourir à la qualité d’un caviar d’excellence : le choix  de l’élevage de l’esturgeon dans sesdifférentes espèces,  l’immédiateté dans le traitement de l’esturgeon dès qu’il est pêché, l’exigence d’une eau pure - son PH et sa minéralité -,  le choix d’un sel provenant plutôt des marais salants ; l’affinage du caviar dans de grosses boîtes pour éviter les contacts trop fréquents avec la boîte en métal, les grains délicatement traits au moment de la mise en boîte, celle d’un bleu Klein très caractéristique.  Sans oublier le savoir-faire de cet homme qui nous fait déguster avec dextérité quelques  variétés de caviar. Du Sevruga à l’ Osciètre,   en passant par le Beluga et le Kristal, aux grains dorés et reflets gris (le préféré des grands chefs), cet homme, passionnant et passionné mais patient, nous dit en substance : « Il faut donner du temps au caviar pour qu’il fasse   son goût au contact du sel et en fonction de la grosseur du grain». En effet, le caviar doit vieillir tout comme un bon  vin. Le penchant du master va vers l’Osciètre, nous confie-t-il. Cependant « Il n’y a pas meilleur caviar que celui que l’on aime ».sic.
Après cette mise en bouche, indispensable avec une cuillère en bambou, quoi de plus jubilatoire qu’un petit-déjeuner pris dans la salle à manger très cosy, autour d’une belle table d’hôte qui nous incite au partage ?                                                                                                                                                                     Table-hote-Kaviari-300x196.png
                                                                                                                                                                                                                                                                                                
« Une initiation au caviar »  au prix de 90 euros : 50 g de caviar, thé/café, bagettes, viennoiseries, pancake, saumon fumé. Je ne  connais pas un endroit où mes papilles ont été en fête, pour un tel prix ! Oui, c’est vrai La Manufacture Kaviari est un lieu inédit, simple et sans paillette, agréable à visiter  ou bien à fréquenter dans les petites ou les grandes occasions. Au diable l’avarice !..                                                                                                                                                                                                                                                Saviez-vous que le champagne est le meilleur  nectar pour accompagner le caviar, contrairement à l’idée répandue de la vodka ? Et que, quelques grains de caviar sur un écrasé de pomme de terre, c’est tout simplement sublime ?...   
Enfin quelle que soit la variété de caviar que vous choisirez, cette entreprise artisanale se distingue aussi par le choix de ses fournisseurs, parmi lesquelles la Russie et la Chine qui sont traversées par le fleuve Amour !... c’est tout dire ! Bonne dégustation.  
--------------------------------------------------------- -------------------------------------
*** KAVIARI, 13 rue de l’Arsenal 75004 Paris  /  kaviari.fr                                                                                                                                                                                                   Sur rendez-vous :  01 44 78 90 52                                          
                                                                                                                                                                                                             Lydie-Léa Chaize

07/03/2017
0 Poster un commentaire

" Le charme authentique du Japon à Paris " *

 

 Ecouter la présentation de cette terre d’or, la terre d’Iwate, la deuxième plus grande préfecture, que Marco Polo a découvert en son temps, vous donne envie de partir illico dans cette région au nord-est du Japon.
Riche de ses paysages verdoyants et de ses montagnes enneigées, Iwate  a des ressources nombreuses et variées. Grâce à son eau naturellement fertile, la riziculture est active et la production abondante de saké permet une diversité de goûts.                                                   Par exemple, le saké « All koji » de chez Nanbu Bijin, d’une belle couleur ambrée est à mon sens l’un des plus savoureux qui soient. Il peut accompagner une multitude de mets, généralement marins, tels que:                                                                                                                       * un flan royal de poisson au soja ; un saumon mariné au sel et au citron, avec moutarde au shiso egoma ; un sabayon de miso blanc composé de pomme royale gala ; un roulé de bar avec mekabu (des algues) cuit à la vapeur,…                                                                                            Et pour les français qui aiment bien le pain, le beurre demi-sel au koji salé sur une tranche de pain est vrai délice !
            A Paris La Maison du Saké.jpg
                                               
Une architecture moderne et raffinée
En attendant de vous envoler vers le Japon, n’hésitez pas à vous dépayser en découvrant La Maison du Saké située dans l’un des plus vieux quartiers de Paris, celui de Montorgueil. Cette maison dédiée au saké vous propose un bar, un restaurant, une boutique,…                              Tout est là pour contenter vos papilles et votre plaisir d’offrir. A la veille de ces fêtes de fin d’année, trouver un cadeau original n’étant certainement pas  une sinécure…
---------------------------------------------------------------
*  La Maison du Saké 11 rue Tiquetonne 75002 Paris                                                                                                                                                Tél : 09 67 61 97 03  /  www.lamaisondusake.com

 

 

                                                                                                                                                           Lydie-Léa Chaize, journaliste

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


06/12/2016
0 Poster un commentaire

" RENAISSANCE " *


 Quand on visite cet hôtel singulier et que l’on s’y attarde, on ne peut s’empêcher de penser aux vers de Beaudelaire, dans « Les Fleurs du Mal » :                           " Là, tout n’est qu'ordre beauté                                                                                                                                                                                                              Luxe, calme et volupté".                                                          
                                                                                                                              
                                                                                  façade de l'hôtel RENAISSANCE.jpg


Situé en prolongement du Paris Country Club à Saint-Cloud, cet ensemble hôtelier est étonnant !                                                                                               D’abord, par son architecture de style anglo-normand réalisée par Jean-Louis Marin. D’emblée on croirait arriver dans une résidence secondaire à la campagne.                                                                                                                                                                                                                                        Ensuite, par la décoration intérieure, savamment étudiée, de Jean-Philippe Nuel qui n’est pas à son coup d’essai, notamment en matière d’hôtellerie.
Ici, les chambres sont vastes et conçues comme un lieu de vie : une jolie salle de bain pour le bien-être, un espace spécifique pour travailler, un salon spacieux pour se détendre ou recevoir, un balcon ou une terrasse. Le maître Jérôme Brasset, ayant contribué à élaborer avec Messieurs Marin et Nuel, une décoration    dans l’art du « Feng Shui », vous serez sensible « à la position du lit par rapport à la porte, à l’implantation du miroir, des meubles et des lampes, au choix des formes arrondies et des couleurs, à la sélection rigoureuse des matériaux ». sic.

            

                                    le lobby bar.jpg

 

 A proximité du golf, des terrains de tennis, de l’hippodrome de Saint-Cloud et, à 15 minutes de l’Etoile, cet hôtel de charme (4 étoiles) particulièrement lumineux par son ouverture sur la nature, met à votre disposition: 110 chambres, quelques suites, un Lobby Bar élégamment cosy, 800 m2 de salles de réunion, une salle de sport, une piscine extérieure chauffée, 1500 m2 de jardin et 2 salles de restaurant où la cuisine française règne en maître !
Que ce soit pour un séjour de travail, un séminaire ou pour des loisirs, l’Hôtel R comme Renaissance nous apparaît                                                                  comme un havre de paix… parce que, à n’en pas douter, ce lieu a une âme.
--------------------------------------------------------
* Hôtel Renaissance Paris Hippodrome de Saint-Cloud  (France)                                                                                                                                                            123 rue du Lieutenant-Colonel de Montbrison.                                                                                                                                                                           Réservations : 01 47 77 64 64 / renaissanceParisSaintcloud.com
                                                                                                                                                        Lydie-Léa Chaize, journaliste

23/03/2016
0 Poster un commentaire

"Frogpubs ", une enseigne singulière *

Depuis plus de vingt ans existe cette enseigne, créée par Paul Chantler, un homme de goût  puisque, étant tombé amoureux de la France au cours de ses études,  il a décidé de s’y installer.

Cette enseigne évolutive portera le nom, dès 1993, de «The Frog & Rosbif » dans différents établissements de la Capitale et plus récemment de « Frog Revolution »,  spécifique de cet ensemble prestigieux, tout près de la place de la Bastille.

D’inspiration anglaise ces pubs, fréquentés au début par des britanniques(étudiants ou pas) installés en France, sont devenus incontournables pour les français amateurs de bonnes bières, de bonnes chaires,  en quête plus que jamais de convivialité et de qualité.

C’est ainsi que, vous pourrez découvrir dans ce nouvel établissement, des burgers à nuls autres pareils, des burgers exceptionnels par la qualité et le goût de leur viande et par les ingrédients de choix que les cuisiniers ont conçus, sans  conteste avec amour. Ici, c’est une restauration aussi singulière que le nouveau concept « American BBQ & Soul Food », qui se distingue par une cuisson dite « low and slow », soit une cuisson de la viande à basse température. « La viande cuit sur des copeaux de bois de hêtre, dans un fumoir Cookshack  importé de l’Oklahoma, pendant  un laps  de temps allant de 3 heures (pour le poulet) à 13 heures (pour le porc), lui conférant ainsi un goût délicatement fumé » sic. Un vrai régal !

Quel que soit votre choix de viande, pour l’accompagner vous n’aurez que l’embarras dans une palette de bières exclusives fabriquées artisanalement.

Le Frog Revolution est un lieu d’accueil exceptionnel qui répond, semble-t-il,  à toutes les attentes d’un consommateur exigeant et avisé.

Sur plusieurs niveaux, s’offrent à vous des espaces très diversifiés, des endroits plus intimes que d’autres, dans un confortable décor, agrémenté de matériaux naturels et de couleurs éteintes harmonieusement  recherchées.

Tout autant d’harmonie dans des équipes de nationalités multiples composées de jeunes, attentifs, motivés et dynamiques à l’image d’un patron  qui, à n’en pas douter, sait cultiver un certain Art de Vivre !...

----------------------------------------------------

*  Frog Revolution 9 rue de la Bastille 75004 Paris                     

    Ouvert du dimanche au jeudi de 11 h 30 à 23 h

    et du vendredi au samedi de 11 h 30 à 24 h

    www.frogburger.com

 

 

   

                                                                           DERNIERE MINUTE

                                                                               ---------------------

 

La brasserie FrogBeer primée

La gamme de 6 bières en édition limitée de FrogPubs, composée à partir de houblons américains, a remporté            La Médaille d'Or dans la catégorie  « Dark / Black IPA » du Brussels Beer Challenge, qui s'est tenu ce week-end     à Liège.

Près de 730 bières, provenant de 25 pays participaient à la troisième édition de ce concours international. Et, nous laisserons le mot de la fin au lauréat.

Paul Chantler, Président-Fondateur de FrogPubs se félicite : «  Cette récompense distingue de manière formidable les efforts de notre équipe de 25 brasseurs fédérés par Eugénie Mai-Thé et Charles Board, nos deux Brewery Managers de l'enseigne, pour mener - avec passion et exigence - chacune de nos bières à leur meilleur niveau. Elle récompense également les efforts financiers que nous avons réalisés jusqu'ici dans l'installation de notre nouvelle unité de production externe à nos pubs de Saint-Denis (93) et pour laquelle nous avons déjà investi 450 000 € depuis deux ans. Un plan d'investissement qui portera nos capacités de production à 1 million de litres / an et participe à notre mission de rendre accessible au plus grand nombre la qualité et la diversité de nos bières artisanales ».

http://www.brusselsbeerchallenge.com/fr/awarded-beers/5803

                                                                           

               

                                                                                                                 

                                                                  Bière.jpg

                                                         

 

                                                                               La Superhero Serie

                                                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

            


09/11/2014
0 Poster un commentaire

A TABLE ! A " LOUVRE BOUTEILLE " *

                 

Entrer dans un restaurant, c’est pour moi toujours une gageure.

Parce que, j’aime être bien placée (pas trop près de ceci, pas trop près de cela…), parce que j’aime être bien reçue et, parce que je suis fin(e) gourmet ?!...

Et bien voilà, dans ce restaurant LOUVRE BOUTEILLE, l’accueil est agréable et la prévenance,

sans ostentation.

La carte des mets est suffisamment longue et intéressante pour que vous y trouviez votre compte.

En entrée « Le Bœuf en Tonnato » est intéressant tandis que le « Sandwich de Tartare de Thon » sur fondue de fenouil, miel, citron vert, gingembre, œuf de saumon et pain croquant est d’une subtilité à vous lécher les babines…

En plats, « L’Agneau en croûte verte », rosée à point est en accord symphonique avec

un Moulin à Vent 2010, charpenté mais, pas trop; digne successeur du cru 2009 qui fut

« une grande cuvée de réveil pour tout le Beaujolais ».sic.

Cependant, il serait dommage de passer à côté  de « La Côtede Cochon » qui, sur

un Chablis 2007 rond et fruité, est une audace pour le palais ! Une côte moelleuse à souhait sur bisque de crevettes et feuilles d’huître, accompagnée de croquettes de purée à l’ail et aux herbes. Un délice !

Enfin une carte des desserts plutôt classiques mais, à noter une « pomme au four » sur un jus

aux épices…Pas mal…!

 

Pour couronner le tout, un digestif le « Limoncello cellini di Sicilia », une « grappa » agrémentée d’un goût de citron, un délice de liqueur !...

 

En somme, ici vous trouverez une cuisine délicate, originale, concoctée par le désormais célèbre chef Cyril Rouquet, candidat le plus récompensé de Masterchef.

Il est à souligner que Rodolphe Constans-Gavarry, le spécialiste des vins propose une gamme

de crus exclusivement français, en fonction de votre propre choix de mets. Et, pour son plaisir

comme pour celui de ses clients habitués, il change régulièrement sa carte des vins.

 

Nul doute que vous passerez une très agréable soirée, pas très onéreuse, dans ce bel espace architecturé à 2 niveaux (rez-de-chaussée et 1 er étage aux couleurs astucieusement inversées)

et sobrement décoré.

 

Vous passerez une agréable soirée aussi parce que ce restaurant est une affaire d’amitié,

animé par ces 2 hommes charmants Cyril et Rodolphe qui se complètent bien et sont assistés

de 2 jeunes femmes tout aussi charmantes et…souriantes.

 

LOUVRE BOUTEILLE  est stratégiquement bien situé, à deux pas des amateurs des nourritures spirituelles du Musée du Louvre.

Que demander de plus pour être heureux, à l’horloge du temps ?...

 

 

*  LOUVRE BOUTEILLE, 150 rue Saint-Honoré 75001 Paris.

    Tél : 01 73 54 44 44 ; mail : venez@louvrebouteille.fr

 

 

 

                                                                                                      Lydie Léa Chaize, journaliste.

                                                                                                     

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 

11/12/2012
0 Poster un commentaire