Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

La Saison Culturelle 2013 à Auvers-sur-Oise

 

  

« Auvers est bien beau, beaucoup de vieux chaumes, entre autres,

ce qui devient rare, réellement c’est gravement beau,

c’est de la pleine campagne caractéristique et pittoresque… »

« La peinture promet de devenir plus musique »… »

                                                         

                              Vincent Van Gogh (Auvers/Oise 1890).

 

C’est chaque fois un enchantement d’aller à Auvers-sur Oise,

à la rencontre de Vincent Van Gogh, sur les traces des lieux où il a vécu, des lieux où il a

peint, environ 70 chefs d’œuvres en 70 jours; un temps record, semble-t-il,

dans cette commune célèbrement immortalisée par sa toile qui représente

l’Eglise.

Mais, aller à Auvers-sur-Oise c’est, non seulement aller à la découverte

d’un passé illustre mais c’est aussi s’inspirer de ce passé pour entrer dans

la modernité.

 

Depuis le mois d’avril, la saison culturelle et touristique a démarré

à Auvers sur l’Oise, dixit Auvers-sur-Mer pour l’année 2013; Auvers

étant située sur les axes qui mènent tout naturellement à la mer…

 

Dès le milieu du XIX ème siècle, les Impressionnistes installés pour la

plupart sur les bords de Seine et d’Oise partent à la découverte de paysages nouveaux, sublimement inspirés par les jeux d’une lumière particulière,

reflet du doux nom de Côte Fleurie et de Côte d’Opale.

 

A Auvers, aux quatre points d’entrée de la ville, le décor est planté.

De savantes installations modernes conçues par des artistes plasticiens

font évocation de la plage, des bateaux, du vent du large et des embruns…

 

L’Orangerie du Château d’Auvers présente une très belle et très riche exposition d’affiches publicitaires originales, prêtées par le Centre des

Archives de la SNCF, La Compagnie des Chemins de Fer ayant créé en

1837 la première ligne ferroviaire Paris Saint-Lazare /Côte d’Opale et,

Ouvert la gare d’Auvers, en 1846.

 

Dans la Maison du Docteur Gachet, célèbre mécène de Van Gogh,

Se tient une exposition exceptionnelle intitulée « Empreintes de la Mer »,

« technique des Gyotaku, inventée en 1862 par les marins-pêcheurs du Japon qui

ont immortalisé leurs plus belles prises en encrant les poissons pour les imprimer

sur du papier ou sur du tissu de soie ».sic.

Aujourd’hui, sont exposées les œuvres d’artistes japonais contemporains,

 

dont Boshu Nagase, passés maîtres dans cette technique connue et

reconnue par les communautés scientifiques et artistiques internationales.

 

« Du tableau à l’assiette ». Sur une idée de Jean-Yves Pinard, ancien chef

restaurateur du Musée du Louvre, de s’inspirer de certains tableaux pour

réaliser des recettes, l’Office de Tourisme d’Auvers a développé un

partenariat avec 5 restaurateurs de la ville qui proposent des menus aussi

délicieux au goût qu’agréables à la vue. Il s’agit de Joël Boilleau,

maître-cuisinier de France et propriétaire de l’Hostellerie du Nord; il s’agit également de l’Auberge Ravoux (une fourchette au guide Michelin), de 2

jeunes chefs au « Chemin des Peintres », d’un restaurant marocain

gastronomique et d’une brasserie typiquement française.

 

Soulignons que « le Musée de L’Absinthe », mérite le détour par la

diversité et la richesse des objets exposés, d’autant que cette boisson chic,

appréciée de toutes les catégories sociales de l’époque, est prohibée

depuis 1915 !

 

Enfin, il ne faudra pas oublier de visiter cette fameuse auberge où

Van Gogh a séjourné, l’Auberge Ravoux, lieu mythique restauré et

préservé par Dominique-Charles Janssens, passionné d’Art et passionnant

lorsqu’il raconte Van Gogh….

La salle de restaurant avec son bar de l’époque, son buffet authentique et

les torchons à carreaux rouge et blanc qui recouvrent les tables, sur lesquelles

aimait dessiner le peintre, sont autant de réminiscence d’un passé, somme

toute pas si lointain. Là-haut, la minuscule chambre où a dormi l’artiste est

vide. Elle n’a besoin d’aucun artifice, l’ombre de l’artiste plane… Seule sa

chaise nous rappelle sa présence et ces mots écrits de sa main dans un

sous-verre suspendu, nous révèle un désir profond de célébrité :

 « Un jour ou l'autre, je crois que je trouverai le moyen

    de faire une exposition à moi dans un café ».

Cette chambre vide nous parle, nous émeut, nous touche au point d’espérer

y découvrir l’ombre de ce Maître prodigieux.

Il faut sillonner l’univers de Van Gogh, partir à la découverte des paysages champêtres qu’il a captés et transcrits sur ses toiles, reproduites de-ci de-là

au détour des chemins d’Auvers.

 

Auvers-sur-Oise, petite ville parfaitement authentique, classée donc

préservée de toute tentative de construction anarchique nous transporte

dans une époque qu’on a du mal à imaginer.

Et, ce petit cimetière où reposent côte à côte Vincent et son frèsre Théo :

deux petites plaques sobrement gravées devant lesquelles pousse du lierre,

comme pour s’ancrer et témoigner de leur entachement mutuel pour l’éternité.

 

Du 1er juin au 5 juillet,  le festival de musique classique L’Opus 33

« De Mozart à Mozart et Thierry Machuel » s’annonce exeptionnel dans

cette Eglise Notre Dame d’Auvers-sur-Oise, à l’accoustique remarquable.

Le concert d’ouverture se fera sur une musique de Mozart avec l’ensemble

Orfeo 55 et la mezzo-soprano sous la direction de Nathalie Stutzmann. Et

la clôture aura lieu le samedi 5 juillet, avec Le Requiem de Mozart, ce génie

dont on ne se lasse pas.

 

Partez à la découverte d’Auvers-sur Mer, lieu magique s’il en est où, vous

serez subjugué (e) par la diversité des activités culturelles où, cependant la

sérénité vous surprendra à tel point que vous serez envahi(e) d’un bonheur indicible !...

A 30 mn de la gare du nord !

 

*   la ville d’Auvers-sur-Oise : 01 30 36 60 83/ site : www.auvers-sur-oise.com

*   l’office de tourisme d’Auvers : 01 30 36 10 06/ www.lavallerdeloise.com

*   le château d’auvers : 01 34 48 48 48/ www.chateau-auvers.fr

*   la maison du Docteur Gachet : 01 30 36 81 27/ www.valdoise.fr

*   le festival de musique : www.festival-auvers.com

 

 

                                                                  

 

                                                                     Lydie-Léa Chaize, journaliste

 

 

 

 

  

 

 


 sous les voûtes du Château, sa directrice et un groupe de journalistes de l'A.P.E.

 

 

 


 


         

 

 



21/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres