Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

" L'UN DE NOUS DEUX " de Jean-Noël Jeanneney ***

            

                                                 L'un-de-nous-deux-web.jpg

En historien averti, Jean-Noël Jeanneney nous propose un très beau texte, un dialogue fictionnel au travers d’un paysage politique d’une France en péril, entre deux politiciens éminents du XXème siècle.

Sur fond de scène, la vidéo projetée ne fait pas de doute, les barreaux sont là, la France est en guerre.
Deux hommes sont emprisonnés par les Allemands dans une maison située non loin du camp de concentration de Buchenwald. Alors que peuvent faire ces deux politiciens dans un tel contexte si  ce n’est, parler de politique et, chacun à sa façon, de sa vision du monde ?….Un monde forcément en effervescence, puisque nous sommes en juin 1944. Ici, Georges Mandel, homme de droite et Léon Blum, homme de gauche s’affrontent dans un face à face de haute tenue. Tout les oppose, leur point de vue politique et leur caractère. Mandel est plutôt enclin au sourire narquois tandis que Blum est plus sérieux dans son regard sur l’avenir du monde, tout en étant encore optimiste.

Quoiqu’il en soit, ils sont ici, emprisonnés, et il faut bien tromper l’attente, sachant qu’il y aura des représailles et que l’un ou l’autre sera gravement inquiété. L’Histoire nous dit que « Georges Mandel sera conduit en forêt de Fontainebleau pour être y exécuté par la milice, le 7 juillet 1944 ».                     

 

                                                          complices Mandel et BlumJ.STEY_MG_1592.jpg

 

A l’évidence les deux hommes s’estiment. Dans une joute oratoire vibrante, ils nous enseignent la  liberté   de l’action, le refus du compromis, évoquant leurs rêves, leurs espoirs et leurs désillusions… Touchante, l’attente est faite d’évocations multiples, entre quelques coups de billard et l’écoute des voix à la radio de leurs mentors Georges Clémenceau et Jean Jaurès. Deux éminences grises de la IIIème République. Dans ce dialogue passionnant intervient de temps à autre un jeune allemand interprété par Simon Williame, quelque peu embarrassé dans sa délicate mission.

   

                        TRIO mandel blum...J.STEY_MG_1530-_MG_1530.jpg

 

Tout concourt à un spectacle réussi : la mise en scène et la scénographie bien pensées de Jean-Claude Idée ; l’interprétation très juste, et pour cause, des comédiens Christophe Barbier, éditorialiste et ancien directeur de rédaction de «L’Express » et Emmanuel Dechartre, fils de Philippe Dechartre, résistant et Ministre du Général de gaulle. Ils habitent leurs personnages, ils jouent là avec passion, et en conscience, les rôles de 2 figures majeures de notre histoire.

C’est en cela que la  phrase de Vàclav Havel prend tout son sens :                                                                  « Je voudrais que le théâtre soit la voix de la conscience des hommes et de la société…. ».

 

Courrez  vous nourrir de ce spectacle, de cette leçon de démocratie, pour ne pas oublier.....quelques éléments factuels de notre Histoire.

---------------------------------------------------------------

              ***    Petit Montparnasse, 31 rue de la gaîté 75014 Paris.

          Réservations : 01 43 22 77 74 / www.theatremontparnasse.com

 

 

                                         Jusqu’au   25 décembre 2019

 

 

                                                                                                      

                                                                                                                       Lydie Léa Chaize

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 



05/11/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres