Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

"OUTWITTING THE DEVIL", une création de Akram Khan ***

 

                                           OUTWILLING19728391.jpg

 

Inspiré par l’Epopée de Gilgamesh, le célèbre chorégraphe fait un rappel à la beauté du monde, qu’il faut préserver de toute urgence.                                                                                                                   En quête d’immortalité, Gilgamesh, ce personnage héroïque d’un récit épique sumérien de la Mésopotamie antique, a décidé de détruire une forêt de Cèdres dont l’accès est interdit aux mortels. Cette épopée révèle, sans merci, le goût du pourvoir de l’homme lié à la prise de conscience et à l’angoisse de sa finitude inéluctable. C’est cette angoisse qui pousse l’homme à se rendre maitre et possesseur de la nature, jusqu’à la détruire à force de trop l’exploiter.  L’homme, comme Gilgamesh, devra faire l’apprentissage de la Sagesse…

A lui seul, Akram Khan rassemble toutes les cultures du monde, à l’instar de ces danseurs et danseuses de formations et d’âges divers auxquels il fait appel dans cette nouvelle création « OUTWITTING THE DEVIL » (Tromper le Diable, se jouer de lui). Véritable gageure !                         Les interprètes Ching-Ying Chien, Jasper Narvaez, Dominique Petit, James Vu Anh Pham, Mythili Prakash et Sam Asa Pratt nous offrent un spectacle choc d’une grande beauté mais d’une rare violence. Dans une sorte de mélopée fantasmagorique et de lutte infernale, les corps des danseurs, puissants et décharnés à la fois, ne sont pas sans évoquer les peintures du célèbre artiste anglais Bacon. Que d’instants d’intense émotion ! A 68 ans, Dominique Petit revient sur scène et interprète avec brio le personnage mythique de Gilgamesh. Parlant du célèbre chorégraphe, il dit en substance : « Sa danse est un mélange rare d’abstraction dans les pas et dans le haut du corps »  ., « Je crois qu’avec Akram nous vivons la danse comme une expérience spirituelle authentique ».                                                                                                                                                   Des interprètes tous exceptionnels, qu’ils soient anges ou démons !

 

Tom Scutt assure une conception visuelle envoûtante sous les lumières crépusculaires de Aiden Malone. Les tablettes d’argiles (à l’origine, elles étaient gravées en caractères cunéiformes) 

jonchent le sol de la scène, comme autant de tombeaux et de sépultures qui finiront en cendres….

 

Un spectacle dansé et théâtralement étourdissant, soutenu par une musique fracassante de Vincenzo Lamagna, qui dévoile à peine quelques mots, comme susurrés. Akram Khan nous invite ainsi à une réflexion philosophique profonde sur notre propre finitude,  face au désir d’immortalité de ce héros mythique. Les tablettes en cendre s’évanouissent dans un tourbillon de fumée…Tandis qu’à la fin de ce spectacle, quasi apocalyptique, le fameux chorégraphe termine par un moment de calme et de paix, qui devrait conduire l’homme à plus de sagesse, parce que de toute évidence, il y a péril en la demeure; la planète se consume, lentement, inévitablement et peut-être irréversiblement... Nul ne le sait mais, la force de ce spectacle, empli de beauté qui devrait nous transcender, nous pousse pour le moins à y réfléchir.

 

Et, comme une litanie, au début et à la fin de la représentation, s’égraine la liste des animaux sauvages : tigre, gazelle, orang-outang, …, dont la disparition semble inexorable, si l’homme n’y prend garde !...

Chapeau l’artiste ! Akram Khan nous aide à comprendre le monde pour mieux vaincre notre angoisse de la mort.

---------------------------------------------

***     Théâtre de la Ville, 13ème Art, cntre Commercial Italie 2

                                                

                                                     Jusqu’au 20 septembre 2019

                                                      ----------------------------------------

 

En 2019, ce spectacle sera en tournée:

 

*  les 24 et 25 septembre, à Düsseldorf (Allemagne)

*  les 8 et 9 octobre à Moscou (Russie)

*  les 29 et 30 novembre à Aix-en-Provence

*  du 4 au 7 décembre à Namur (Belgique)

*  les 10 et 11 décembre à Louvière (Belgique)

  •  

 

 

 

                                                                                                                    Lydie Léa Chaize

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



17/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres