Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

" L'Echange " de Paul Claudel *

 

Mise en scène de Jean-Christophe Blondel.                                                   

                                                                                

               

                                         L'Echange ( image).jpg                                                                       L'Echange ( 2 ème image).jpg

 

Une caravane pour toute demeure, une balançoire bricolée avec un pneu de voiture, un tapis pour « camoufler » de banales planches de bois, voilà un décor fait de bric et de broc, où un jeune indien et sa femme - venus de la Côte Est des Etats Unis - se sont installés quelque part dans un coin de France, loin de l’image idyllique de la campagne française de jadis. Alors, l’amour de Louis-Laine et de Marthe suffira-t-il  à survivre à l’absence de  perspectives d’avenir, au manque d’argent, à l’aide forcément dérangeante d’un entrepreneur cynique et vénal et d’une actrice  névrosée ? A contrario ce couple richissime, Thomas Pollock Nageoire et Lechy Elbernon, est déjà sur la pente descendante de leur amour qui n’a pas résisté pas au temps et aux amours successives.                                                                                                  Alors, une seule journée suffira à l’Echange. L’échange de partenaires, la beauté et la jeunesse, en échange de « la marchandisation des personnes et des sentiments ». sic. Thomas « ensemencera-t-il » Marthe par altruisme ? Ou par peur de la mort, laissant une trace de son passage sur terre ? Tandis que le désarroi et la fragilité de Louis-Laine nous émeuvent, nous interpellent. Que faisons-nous de nos vies ? Comment et à quoi utilisons-nous le temps qui s’égrène, ce temps si court dont nous disposons sur cette terre par rapport à l’éternité ?...

Le beau texte de Claudel (2ème version écrite en 1951) est d’une justesse infinie et, l’on ne peut qu’être admiratif par rapport à une telle prémonition sur nos sociétés d’aujourd’hui, confrontées à un capitalisme effréné !

  Les comédiens Valérie Blanchon (particulièrement dans ses envolées hystériques), Pierre-Alain Chapuis, Pauline Huruguen et Yannik Landrein tirent bien leur épingle du jeu d’autant que cette belle pièce mériterait une scène plus spacieuse et plus adéquate, à l’instar de l’espace naturel  offert dans le cadre du festival off d’Avignon 2014. Alors, en attendant une reprise éventuelle à Avignon, allez découvrir la Compagnie Divine Comédie (basée à Rouen) qui vaut bien le déplacement !     
                                                                                                                                                                                                                                                                                               ------------------------------------------------------------------
*  Théâtre de l’Opprimé, 75 rue du Charolais 75012 Paris   
    Réservations : 01 43 40 14 44 / www.theatredelopprime.com /compagniedivinecomedie.com                                                                                                                             
 
   Jusqu’au 15 mars 2015.                                                                                                     
 
                                                                                                                                                                                                                                                          Lydie-Léa Chaize

 

 

 

 



06/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres