Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

" Camille Claudel, de l'ascension à la chute " ***

           

                                         claudel_1_250_150r.jpg
                   
 Qui n’a pas été inspiré par cette immense artiste qu’était Camille Claudel ?                                                                                                                                            Il n’est que d’observer la profusion d’œuvres littéraires, cinématographiques et théâtrales sur cette artiste, hors pair, pour constater qu’elle a inspiré bons nombres de créateurs.
Mais ici tous les créateurs de cette pièce magistrale, écrite et mise en scène par l’australienne Wendy Beckett, chorégraphiée par Meryl Tankard  - talentueuse égérie de Pina Bausch - , scénographiée par Halcyon Pratt, costumée par Sylvie Skinazi, mise en lumière par François Leneveu, projectée par Régis Lansac ainsi que tous les comédiens, modèles et danseurs nous offrent un spectacle d’une étrange beauté.
De l’ascension à sa chute, Camille Claudel est revisitée. De la femme revendiquant sa liberté et sûre de son talent, à celle meurtrie par ses déchirures, interrompant sa grossesse, rompant avec son amant Rodin, nous avons mal quand elle perd son identité, dans des délires obsessionnels…
Nous assistons à de magistrales leçons d’architecture et d’art sculptural des corps, entre ces 2 génies que furent Auguste Rodin et Camille Claudel.                   Rodin, en maître absolu reconnaitra d’emblée le talent de son élève, un être à la fois fragile et puissant, fascinant dans sa démarche artistique parfaitement  authentique. D’ailleurs, ne devrait-on pas dire que, dès leur première rencontre ils se reconnurent, l’un l’autre ?..
          images en plâtre20839850-24137081.jpg
                                                                                                                                                                                                                                                                   A l’identique des statues de plâtre, les modèles posent immobiles dans des postures d’une beauté sans égal. Revêtues pudiquement de costumes de couleur chaire, les statues deviennent chaire à leur tour et les corps en mouvement s’enlacent et s’entrelacent dans une chorégraphie symphonique, nous emportant    dans des émotions fantasmagoriques.
Tous les acteurs : Marie-France Alvarez, Marie Brugière, Sébastien Dumont, Audrey Evalaum, Clovis Fouin, Christine Gagnepain et Mathilde France sont d’une extrême justesse...
                                       ... et le face à  face entre Célia Catalifo alias Claudel et Swan Demarsan alias Rodin devient fascinant.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                Rodin Claudel un face à face3090016537.jpg
 A voir immédiatement.
-------------------------------------------
 ***   L’Athénée Théâtre Louis Jouvet 7 rue Boudreau 75009 Paris.                                                                                                                                      Réservations : 01 53 05 19 19 / www.athenee-theatre.com
                                                                                    jusqu’au 24 mars 2018
                                                                                                                                                                          Lydie Léa Chaize 

 




20/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres