Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

" Des Souris et des Hommes " de John Steinbeck *

  Adaptation de Marcel Duhamel.                                                                                                           
 Mise en Scène de Jean-Philippe Evariste et Philippe Ivancic.                                                                                                                    
Cette pièce a un parcours assez exceptionnel. A l’origine, elle a été adaptée par l’auteur lui-même et jouée à Brodway en 1937. Ayant remporté un succès triomphal, la France s’en empare en 1945, puis en 1975 dans une mise en scène de Robert Hossein et déjà, une adaptation de Marcel Duhamel, et ensuite en 2002.          

 

                                                                                                               40X60-Des-Souris-PALAIS-ROYAL_v.jpg

 

Aujourd’hui, elle revient à l’affiche, c’est dire si la pensée humaniste de Steinbeck est de toute éternité. Prix Nobel de Littérature attribué en 1962 « pour ses écrits à la fois  réalistes inventifs, remarquables pour leur humour plein de compassion et leur perspicacité sociale », Steinbeck nous parle, généralement dans ses romans, de la condition bien souvent misérable de l’homme mais, nous redonne espoir lorsqu’il écrit « Il faut essayer de comprendre les hommes. Si deux hommes essayent de se comprendre, ils seront bons l’un envers l’autre. Bien connaître un homme ne conduit jamais à la haine, mais presque toujours à l’amour. »
En substance, c’est ce qui se dégage de ce texte où l’amitié entre 2 hommes George (Jean-Philippe Evariste) et Lennie (Philippe Ivancic) résiste à toutes les différences et en particulier au handicap mental de Lennie. Une amitié qui les réunit dans un rêve commun, celui de posséder une petite ferme et d’être enfin libres !   Cependant, il faudra travailler dur avant de réaliser ce rêve un peu fou… Alors,  de ferme en ferme, de rencontres en rencontres dans les grands espaces de l’Amérique des années trente, nous sommes en présence d’un monde d’hommes en déclin : des exclus, des escamotés de la vie…La violence, la solitude et le mutisme de ces hommes engendreront le pire: un meurtre est commis par cet être fragile Lennie, loin de toute préméditation et le drame de George est celui de devoir tuer son ami pour lui éviter la prison et celui du renoncement à leur rêve…
Un décor, du plus bel effet, en lattes à claire-voie, pour laisser passer la lumière, des costumes qui sentent l’odeur du labeur, une mise en scène sobre, une musique discrète, une performance d’acteurs dont, une mention spéciale à l’épatant Philippe Ivancic, tout concourt à donner à ce spectacle du réalisme imprégné d’une souffrance qui nous touche, mais aussi un spectacle teinté d’humour et de poésie.
Du théâtre de qualité à la hauteur d’une œuvre, quasi mythique, de la littérature américaine.
A ne pas rater !
---------------------------------------------------------
*   Théâtre du Palais-Royal   38 rue de Montpensier 75001 Paris.
    Réservations : 01 42 17 40 00  / www.theatrepalaisroyal.com
    Jusqu’au 18 avril 2015.
                                                                                                                                                                                                 Lydie-Léa Chaize
N.B. "Les Molières 2015" ont retenu cette pièce sur la liste des meilleurs pièces du théâtre privé.                                                                                                     

 

 

 

 

 

 

 



27/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres