Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

THE GUITRYS * de Eric- Emmanuel Schmitt ( prolongation )

presentation_1_13claire keim et martin lamotte.jpg             

       

       Claire Keim et Martin Lamotte                        Yvonne Printemps

Claire Keim  /  Yvonne Printemps /  Claire Keim  /  Yvonne Printemps  / Claire Keim………………………éblouissante ! Une explosion de bulles !...

 

 Ils sont là, devant nous, Yvonne Printemps et Sacha Guitry, deux monstres sacrés de cette période qu’il est coutume d’appeler les Années Folles et, qu’il est parfois difficile d’imaginer dans les périodes plutôt moroses que nous traversons depuis quelques années …

Alors, profitons de l’instant présent et laissons-nous bercer par ce duo mythique  que nous raconte notre talentueux auteur Eric-Emmanuel Schmitt que Sacha Guitry, lui-même, n’aurait pas désavoué !

Les mots et les répliques fusent :

*   Sacha Guitry : Une main c’est si laid quand ce n’est pas ravissant !

*   Yvonne : Et en plus, j’en ai une deuxième ! 

*   Sacha Guitry: Cachottière ! 

*   Yvonne : Cessez de me regarder.

*   Sacha Guitry: Cessez d’être éblouissante.

*   Yvonne: Oh, de temps en temps, tu m’agaces tellement que j’aurais envie de m’y reposer déjà,    au cimetière !

*   Sacha Guitry: J’imagine très bien. Sur ta tombe, on écrira : « Enfin froide. »

*   Yvonne: Et sur la tienne : « Enfin raide. »

 D’emblée, Claire Keim nous apparaît à l’écart, dans une sorte d’espace intime, somptueuse de charme, de drôlerie et de beauté dans sa robe sexy de satin. Elle fait son show sur l’air de « La Baya ». Sa voix nous étonne et nous enchante tant elle est juste et belle, semblable à un rossignol : «Vous avez avalé des oiseaux ! »     dixit Martin Lamotte.

A n’en pas douter Claire Keim dans ce rôle a épousé l’époque ; elle s’en saisit et nous entraîne dans sa délectation.

La  mise en scène de Steve Suissa est originale et finement étudiée.  Les projections diverses et variées apportent beaucoup de dynamisme, nous rappelant notamment quelques talentueuses célébrités d’antan, amis intimes de Guitry : Feydau, Sarah Bernardt, Lucien Guitry,…..                                                     Stéphanie Jarre a savamment orchestré les décors dont la sobriété contraste avec les outrances des années 20,  où le théâtre était la grande affaire du Parisianisme !

Notons la présence de Sylvain  Katan qui, dans son rôle de régisseur fait de discrétion, est très juste.                                                                                      Quant à Martin Lamotte, dont la réputation de bon comédien n'est plus à faire est un Guitry soucieux, mesuré, nostalgique de son unique passion, parfois rêveur mais, l'on aurait aimé qu'il soit aussi - sans chercher à imiter l'inimitable Sacha Guitry - un brin emphatique

Quoiqu’il en soit,  le duo que nous présente ce joli théâtre Rive Gauche, ne peut que nous révéler à nous-mêmes. Nos angoisses, nos peurs, nos tromperies, nos erreurs, nos succès,…, la vie telle qu’en elle-même qui nous questionne, qui que nous soyons et où que nous demeurions.                                                                  Bien évidemment,  la musique et les chansons de Martini, Strauss, et Offenbach  étaient incontournables.                                                                                                    

Ce moment de théâtre fait de volupté, de gaîté et de légèreté  ne peut que contribuer à nous donner un souffle nouveau pour affronter tous les frimas…En cette fin d’année, à l’heure où la coutume veut que le champagne coule à flot…allez, vous abreuver à la source GUITRY/SCHMITT !          

------------------------------------------------------------                                                  

*   Théâtre Rive Gauche, 6 rue de la gaîté 75014 Paris.

     Réservations : 01 43 35 32 31 / www.theatre-rive-gauche.com

     

En raison de son succès,

                                   prolongation jusqu'au 15 juin 2014        

                                                                              Lydie-Léa Chaize, journaliste 

 



28/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres