Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

Mes Coups de Coeur Culturels et bien d'autres...

" AMOK " *

 

 

Adaptation et interprétation : Alexis Moncorgé.
                                                                         affiche (Amok).jpg
C’est un parfum d’exotisme venu de la Malaisie qui monte et nous emporte dans cette Nouvelle fantasmagorique de Stefan Zweig. AMOK, dont l’auteur nous précise   sa définition. « L’amok est un type d’homme ou de femme, possédé par une force dangereuse et démoniaque qui lui fait perdre la raison et le pousse à agir selon des lois souterraines ».                                                                                                          
Sur un bateau voguant en pleine mer et par une nuit propice à la confidence, un médecin allemand, jusque-là muré dans un long mutisme, se confie sans pudeur à un passager anonyme. « J’ai désappris de rougir dans ce pays maudit qui vous ronge l’âme et vous suce la moelle des reins » sic. Il est tombé follement amoureux d’une « patiente »,  venue dans son cabinet lui demander de pratiquer un avortement clandestin qu’il a refusé.                                                                                                                  
Alors, dans une sorte de fantasme délirant, ce médecin aborde les nombreux thèmes chers au célèbre psychanalyste de l’époque Freud, que Stefan Zweig a tant admiré et dont il disait : « Sans lui, chacun de nous, hommes du XX ème siècle, aurait une manière différente de penser ». Le devoir et le désir sont-ils conciliables? Le remords diminuerait-il la culpabilité ? Qu’en est-il des passions sinon d’être destructrices et dévorantes ? Qu’en est-il de la frontière entre le rêve et la réalité ? Où est-elle cette frontière entre le conscient et l’inconscient ?                          Ici, tout se confond…                                                                                                 
                                                alexis moncorgé (Amok).jpg
                                                                                                                                                                                                                                  
Et, dans un tourbillon effréné, le comédien Alexis Moncorgé sert avec fougue et jubilation ce personnage en proie à l’irrationnel et victime de « cet obscur objet du désir ! ». Tour à tour, explosif, cauchemardesque, tendre, bouleversant, attachant, nous sommes admiratifs des multiples facettes du talent de ce comédien, une étoile du firmament !                                                                                                                                  Rien d’étonnant à cela, puisqu’il a obtenu en 2016 le Molière  de la révélation masculine.
Une adaptation réussie. Un spectacle d’une étrange beauté, soulignée par la délicate mise en scène de Caroline Darnay et la belle création sonore de Thomas Cordé.  A NE PAS RATER !
------------------------------------------------------------------
 * Théâtre de Poche-Montparnasse, 75 boulevard du Montparnasse 75006 Paris.                                                                                      Réservations : 01 45 44 50 21 / www.theatredepoche-montparnasse.com
                                                                           Jusqu’au 13 novembre 2016

 

                                                                                                                                                                 Lydie-Léa Chaize

 

 

 

 

 

 

 



13/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres